Ambassadeurs-Castors: mêmes équipes, scénario opposé

Les Castors de Saint-Quentin préfèrent être dans leur position que dans celle des Ambassadeurs de Saint-Jacques dans leur série quart de finale D du Circuit régional de hockey du Nord-Ouest. Menant 3 à 1, ils sont conscients que rien n’est terminé tant qu’une des deux équipes n’aura pas quatre victoires en poche.

La saison dernière, les Ambassadeurs et les Castors ont également croisé le fer dans le premier tour des séries. Menant 3 à 1, les porte-couleurs de Saint-Jacques ont vu leurs adversaires revenir de l’arrière et les éliminer au décisif septième match.

Les Ambassadeurs se souviennent de cette décevante fin de saison l’an dernier. Le cinquième duel sera disputé vendredi soir à Saint-Jacques.

«C’est facile de dire que les Castors l’ont fait la saison dernière mais c’est toute autre chose dans la réalité sur la glace. On va tout donner ce qu’on a vendredi, on ne veut pas mettre fin à notre saison à domicile. Si on remporte la cinquième partie, ça devient 3 à 2 et le momentum revient de notre côté», a mentionné l’attaquant des Ambassadeurs, Francis Bernier.

Les Ambassadeurs reconnaissent que le fait de soutirer trois victoires afin d’atteindre la ronde demi-finale constitue un défi de taille.

«Il faut demeurer dans notre plan de match et éviter de s’en écarter. Nous devons capitaliser sur nos chances de marquer, ce qui nous a fait défaut jusqu’ici dans la série alors que les Castors ont été plus opportunistes», a ajouté le numéro 24 des Ambassadeurs.

Les Castors ont encore frais à la mémoire la tournure des événements de la saison dernière. Ils sont conscients que tout peut arriver dans une série de hockey.

Maxime Cayouette, des Castors de Saint-Quentin. – Acadie Nouvelle: Gilles Duval

«La différence jusqu’ici par rapport à certaines parties cette saison, c’est que nous avons pratiquement toujours été intenses pendant 60 minutes de jeu. Nous n’avons eu qu’un seul relâchement, durant la première période de la deuxième rencontre, et les Ambassadeurs en ont profité pour marquer trois buts, ce qui nous a coûté le match. On sait ce qu’il faut faire. Il faut éviter qu’ils prennent les devants», a analysé l’attaquant des Castors, Maxime Cayouette.

Après voir terminé au sixième rang la saison dernière et remporté la Coupe du Président, il n’est pas été facile de motiver les joueurs à être présents match après match durant le calendrier régulier, ce qui, selon lui, peut en partie expliquer la cinquième position de l’équipe en 2016-2017.

«Ce n’est pas facile quand on dit justement que le plus important, ce sont les séries. Mais les gars font les sacrifices quand ça compte réellement», a ajouté Cayouette.

Dans la série C, un but de Junior Savoie avec 1:21 à écouler en troisième période a permis au Dynamo de Kedgwick de l’emporter 6 à 5 contre le Thunder de Perth-Andover, mercredi soir. Le Dynamo mène la série 3 à 2 et Thunder fera face à l’élimination lors du sixième affrontement, vendredi soir, à Kedgwick.