Finale du CRH: les Castors dictent le rythme

Décidément, les Castors de Saint-Quentin constituent la bête noire des Panthères du Haut-Madawaska cette saison.

Les Castors l’ont emporté 3 à 2 contre les Panthères, mercredi soir, pour prendre les devants 1 à 0 dans la finale du Circuit de hockey régional du Nord-Ouest.

Maxime Cayouette a marqué le but qui a fait la différence à mi-chemin en troisième période pour les champions en titre. Il s’est emparé d’une rondelle libre pour déjouer le gardien Billy Asselin.

«Dans des matchs comme celui-là où il y a a peu d’occasions de marquer, il faut ramasser ce qui passe», a dit Cayouette après la rencontre.

Raphaël Pelletier et Yoan Horth ont complété la marque pour les Castors. Gabriel Levasseur et Dean Ouellet ont riposté pour les locaux.

Il s’agissait du troisième triomphe des Castors en quatre duels contre les Panthères en 2016-2017.

«Pour nous, le défi était justement de pouvoir retourner à domicile avec l’avance 1-0. Les Panthères étaient sur un nuage avec une séquence de huit victoires consécutives en séries. Il fallait leur démontrer que nous sommes là nous aussi. Avec notre intensité, nous avons essayé de leur rentrer dans la tête. Cela a fonctionné et ça démontre qu’ils ne sont pas invincibles», a ajouté Cayouette, en rappelant que les Castors devront aussi garder les deux pieds sur terre malgré cette importante victoire.

Dans le camp des Panthères, le capitaine Alexandre Soucy a souligné qu’il fallait rapidement tourner la page.

«Nous revenons d’une semaine d’inactivité. Les Castors ont été très combatifs durant tout le match. C’est à nous de rebondir dans le deuxième duel à Saint-Quentin», a-t-il mentionné.

Selon lui, les Panthères devront s’ajuster au style de jeu pratiqué par les Castors.

«Nous avons eu un parcours relativement facile dans les deux premières rondes des séries. Nous savons que nous avons la chance de nous reprendre et que ça peut être long. Ils sont les champions en titre et c’est à nous de démontrer qu’on mérite la coupe cette saison», a poursuivi Soucy.

Pour ce premier affrontement, les Panthères étaient privés du défenseur Michael Ward. Même chose du côté des Castors qui se sont débrouillés sans les services de l’arrière Jacob Arsenault.

Sa saison maintenant terminée avec Campbellton au niveau junior A, l’attaquant Roch Thériault s’alignera avec les Castors pendant la finale. L’équipe a économisé sur le lettrage puisqu’il portera le chandail no 7 de son frère, Dannick Thériault, absent du jeu en raison d’une blessure. Il rejoint ainsi ses frères Shayne et Hugo, aussi membres de la formation de Saint-Quentin.

Le deuxième match de la série sera disputé samedi soir à Saint-Quentin (20h). Les deux équipes ont de nouveau rendez-vous dimanche à Saint-François (16h).