Matthew Waite: du positif dans une saison de misère

Il y avait finalement une lumière au bout du tunnel pour Matthew Waite et ce n’était pas un train qui lui fonçait dessus à vive allure!

Le gardien des Wildcats de Moncton a bien encaissé un revers de 5 à 1 face aux Screaming Eagles du Cap-Breton, samedi après-midi au Colisée.

Mais Waite s’est tout de même payé un exploit que les Nicola Riopel, Corey Crawford, Simon Lajeunesse, Alex Dubeau ou Roman Will n’ont jamais réussi à réaliser.

L’athlète âgé de 17 ans sa brisé le record d’équipe pour le plus grand nombre minutes jouées par un gardien recrue avec ses 2110 minutes devant la cage des Wildcats cet hiver.

Il éclipse la marque de Jean-François Damphousse (2061), établie lors de la saison 1996-1997.

Le jeune portier s’est dit honoré de se voir comparé à tous ces grands noms.

«C’est un bel honneur pour moi juste de faire partie de l’organisation des Wildcats de Moncton. Et d’avoir un record comme ça, c’est encore mieux. C’est énorme pour moi», avance-t-il.

«C’est quelque chose de réussir un exploit que n’ont pas accompli tous les très bons gardiens qui sont passés ici.»

Comme ses coéquipiers, le gardien québécois a vécu l’enfer cet hiver. Mais il n’a jamais perdu le moral, ni le sourire.

«Je veux remercier les gars qui étaient devant moi toute la saison. On a toujours tout donné chaque soir. On n’a jamais lâché même si on a eu des moments difficiles», assure-t-il.

«C’est sûr que ça n’a pas été une saison facile pour aucun membre de l’organisation. Il faut tirer de l’expérience de ça. On va être plus forts mentalement l’an prochain après avoir vécu quelque chose comme ça.»

L’entraîneur Darren Rumble se disait heureux de mettre un point final à cette saison de misère sur au moins une bonne note. Moncton termine au dernier rang du classement de la LHJMQ avec un dossier de 14-51-3.

«C’est un record positif! Ce n’est pas comme l’autre record dont on ne voulait pas (celui de 26 défaites de suite)», lance-t-il avec enthousiasme.

Le pilote semblait très content de ne pas avoir à s’attarder sur une énième défaite.

«Le fait d’avoir un de tes joueurs qui établit une belle marque comme ça dans une saison aussi difficile, c’est quelque chose de très spécial. En plus, c’est une marque qui a tenu pendant plus de 20 ans», fait-il remarquer.

«Matthew est tout un gardien de but et il a un bel avenir devant lui dans cette ligue, exactement comme son père (Jimmy Waite).»

Le plus drôle dans l’histoire, c’est que Waite ne devait pas jouer toute la rencontre.

Mais les plans ont changé en cours de route.

«On voulait lui donner ses minutes (pour le record), mais on a débattu à quel moment on allait lui permettre de faire ça. On a finalement décidé de lui donner le départ. Le plan était de faire jouer Dominik Tmej, mais le match était serré et Waite jouait très bien», raconte Rumble.

«On voulait aller chercher une victoire pour nos partisans (une foule de 5142 spectateurs samedi) et terminer la saison sur une note positive. C’est ce dont nous avons parlé avant le match. La seule équipe qui va terminer sa saison 2016-2017 avec une victoire, c’est celle qui va remporter le championnat. On voulait être l’autre.»

Mais bon, ce sera peut-être pour l’an prochain…