Titan: une première victoire contre les Islanders

Il ne manquait que les Islanders de Charlottetown au tableau de chasse du Titan d’Acadie-Bathurst. Plus maintenant.

La troupe de Mario Pouliot a mis un point d’exclamation à la finale de sa campagne 2016-2017 avec une convaincante victoire de 5 à 2 sur les Insulaires, samedi soir au Centre EastLink.

Antoine Morand (28e), Dawson Theede (24e), Aaron Brisebois (2e), Christophe Boivin (43e) et Rodrigo Abols (18e) ont réussi les buts des vainqueurs.

La riposte des Islanders a été l’affaire de Kameron Kielly (34e) et de François Beauchemin (45e).

Ce précieux gain permet au Titan de terminer la saison au sixième rang de la LHJMQ avec un dossier de 39-23-3.

Mieux encore, il procure aux joueurs en bourgogne un bel erre d’aller pour les séries printanières qui s’amorceront à la maison vendredi, face aux Remparts de Québec.

«C’était pour nous une très belle façon de terminer la saison», convient Mario Pouliot.

«C’était la seule équipe qu’on n’avait pas battu cette saison. Dans toute la ligue, il y a seulement deux formations qui ont battu toutes les autres équipes au moins une fois, soit les Sea Dogs de Saint-Jean et nous», fait-il remarquer.

«C’était un match important pour nous parce que ça nous prenait au moins un point pour terminer en sixième position au classement général. On est aussi content de la façon dont nous avons gagné. Même s’ils (les Islanders) avaient seulement 18 joueurs en uniforme, tous leurs meilleurs éléments étaient là.»

Le Titan a survécu à quelques épisodes d’indiscipline en début de rencontre en route vers la victoire.

«Le point tournant du match a été les quatre punitions que nous avons eues dans les 10 premières minutes de jeu. Notre désavantage numérique a été très bon pour nous garder dans le match», mentionne Pouliot.

«Dans l’ensemble, je dirais que nous avons joué avec un beau sentiment d’urgence en défensive. J’ai été impressionné encore une fois par le désir de nos joueurs à bloquer des tirs de fin marqueurs comme Daniel Sprong ou Filip Chlapik. Je pense notamment à des gars comme Dawson Theede ou Olivier Desjardins, deux gars qui étaient prêt à tout faire pour nous aider à remporter cette partie.»

L’attaque a aussi répondu présent samedi soir à Charlottetown.

«J’ai aimé la façon dont on s’est comporté offensivement au cours de nos deux dernières rencontres. On a été très bons à Moncton. N’eût été de Matthew Waite, je pense que l’écart aurait été beaucoup plus grand. On a fait preuve de rapidité et on avait une bonne exécution», analyse l’entraîneur du Titan.

«On ne pouvait pas espérer un meilleur scénario. La victoire contre les Islanders va nous donner un bel élan pour les séries», affirme-t-il.

Sans compter qu’elle permet à son équipe d’éviter les Sea Dogs de Saint-Jean lors du deuxième tour des séries.

«On a travaillé très fort cette saison et on voulait terminer tout ça sur une note positive. Je pense que notre défaite au Cap-Breton nous a permis de prendre conscience de certaines choses», croit Mario Pouliot.

«On n’avait pas notamment montré le même caractère que nous avons démontré lors de nos deux dernières parties de la saison. Chapeau aux joueurs. Ils ont haussé leur intensité et  leur exécution d’un cran au moment où ça comptait le plus.»