Lundqvist bloque tout et les Rangers remportent le premier match

Voici les cinq moments marquants du premier match de la série quart de finale de l’Association Est entre les Rangers de New York et le Canadien de Montréal, mercredi, au Centre Bell.

Glass encaisse puis marque

Tel qu’anticipé, les deux équipes ont amorcé le match en affichant une belle énergie. Les contacts se sont accumulés et le défenseur du Canadien Jordie Benn a probablement distribué la plus sévère mise en échec, quand il a coincé Tanner Glass le long de la rampe. Glass a cependant eu sa revanche quelques minutes plus tard, en ouvrant la marque à 9:50 du premier vingt. Tomas Plekanec a remporté la mise en jeu à la gauche de Carey Price, mais Glass a récupéré le disque derrière le centre du Tricolore et il a surpris le gardien à l’aide d’un tir du revers.

L’affaire du quatrième trio

Le Canadien a dominé la première période 16-5 au chapitre des tirs et le quatrième trio composé d’Alex Galchenyuk, Steve Ott et Andreas Martinsen a été celui qui a affiché le dynamisme le plus constant. Martinsen est passé bien de niveler la marque avec un peu plus de cinq minutes à faire à la période. Une rondelle errante est aboutie derrière la défensive des Rangers et l’attaquant norvégien a foncé pour la récupérer et forcer le gardien Henrik Lundqvist à réaliser un bel arrêt. La séquence s’est poursuivie et le Tricolore a bombardé trois autres fois la cage des Rangers avant que Lundqvist ne parvienne à immobiliser le disque.

Domination totale

Le Canadien a semblé revenir plus tendu sur la glace en deuxième période et les Rangers ont outrageusement dominée la première partie de l’engagement, accumulant un avantage de 10-1 au chapitre des tirs pendant les premières 10:03. Carey Price a gardé le Canadien dans le coup avec quelques petits bijoux. Il a aussi joué de chance quand le tir de Brady Skjei a dévié avant d’aboutir sur le poteau. Quelques minutes plus tard, Price a été l’auteur de son propre malheur, quand il a dégagé le disque directement sur la lame du bâton d’Oscar Lindberg. Price est toutefois revenu à temps devant son filet pour réussir l’arrêt avec son patin gauche d’une manière peu orthodoxe.

Les ailes coupées

Le quatrième trio du Canadien a redonné des ailes aux locaux, puis le Tricolore a cogné à la porte à deux reprises en avantage numérique. Max Pacioretty a d’abord profité d’une belle remise d’Andrei Markov pour décocher un tir sur réception et Andrew Shaw a raté la cible de peu sur le retour. Le gardien des Rangers Henrik Lundqvist a ensuite réussi un vol aux dépens de Shea Weber, après une belle passe latérale d’Alexander Radulov. Les élans du Canadien ont toutefois été freinés par une punition bête d’Alex Galchenyuk pour avoir utilisé sa main pour remporter une mise en jeu. Le Canadien a même dû se défendre avec deux hommes en moins pendant 57 secondes avant la fin de la période.

King contre le «King»

Les Rangers ont limité les occasions du Canadien en troisième période, alors que les hommes de Claude Julien ont été incapables d’appliquer de la pression constante sur leurs rivaux. Dwight King a peut-être obtenu les deux plus belles occasions de créer l’égalité à la suite de revirements des Rangers. Henrik Lundqvist, qui est surnommé le «King», a réussi l’arrêt avec son casque protecteur à la première occasion. King a été imprécis sur la deuxième. Michael Grabner a fermé les livres en marquant dans un filet désert en fin de partie.