Alexandre Bernier est dû pour un championnat!

Alexandre Bernier n’a jamais remporté de championnats importants. Il a bien gagné quelques titres provinciaux avec différentes équipes, mais rien de comparable à la coupe du Président ou à la coupe Memorial. L’Acadien de Dieppe pense que cette année pourrait être la bonne.

Les Sea Dogs de Saint-Jean n’ont fait qu’une bouchée des Foreurs de Val-d’Or lors des quarts de finale, liquidant la formation de l’Abitibi en quatre rencontres.

«C’est ça qu’on voulait, mais on savait que les Foreurs avaient une bonne équipe. Sauf qu’on savait ce qu’on avait à faire pour gagner. On a eu plus de difficultés à Val-d’Or, mais ça s’est bien passé», mentionne celui qui en est à sa deuxième saison à Saint-Jean.

«On a gardé les choses simples. Le plus simple on joue, meilleur on est. Les quatre trios ont apporté quelque chose à la table. C’est pour ça qu’on avait beaucoup de gaz dans le réservoir et qu’on a pu dominer dans la série.»

Bernier a la ferme intention de soulever un trophée cette saison, ce qui serait une grande première pour lui.

«Je me souviens qu’on avait gagné un championnat provincial avec les Flyers (midget AAA), mais on avait perdu au tournoi de l’Atlantique en finale (en 2015)», raconte le numéro 36.

«Je suis vraiment dû pour un championnat! Ce serait incroyable. Je pense qu’on a l’équipe pour aller jusqu’au bout. Tu vois que tout  le monde veut gagner dans la chambre et tout  le monde veut se rendre loin.»

Sauf que la pression sera très forte sur une équipe qui fait figure de favorite depuis le début de la saison.

«On sait qu’on a une belle chance devant nous, avec un bon alignement et plusieurs  joueurs repêchés dans la LNH, et ça nous force encore plus à travailler fort  pour gagner le championnat», avance Alexandre Bernier.

«Je commence à être un peu plus nerveux à chaque ronde, à chaque partie. Les séries, ça peut aller d’un côté comme de l’autre. On ne peut jamais tout contrôler. On a passé la semaine à bien se préparer pour la troisième ronde et on a hâte de voir qui on va affronter.»

Même s’il sait que les Sea Dogs n’ont encore rien gagné, le défenseur acadien ne peut s’empêcher de rêver.

«Gagner un championnat avec mes amis, ce serait une expérience inoubliable», lance-t-il avec un enthousiasme évident.

Sans compter qu’une présence en finale serait de nature à améliorer ses chances de se faire voir par des recruteurs professionnels.

Alexandre Bernier risque donc de vivre les moments les plus exaltants de sa jeune carrière au cours des prochaines semaines.