Quilles: une fin de saison occupée pour plusieurs jeunes joueurs

La fin de saison des quilles apporte toujours son lot de compétitions nationales de haut calibre. Deux événements majeurs sont d’ailleurs inscrits au calendrier de plusieurs jeunes joueurs de la Péninsule acadienne depuis longtemps.

Il y aura d’abord les championnats nationaux YBC, en fin de semaine, à Guelph, en Ontario. Ce sera suivi des championnats canadiens CTF, du 2 au 4 juin, à Kelowna, en Colombie-Britannique.

À Guelph, les meilleurs joueurs provenant de sept provinces chercheront à s’imposer sur les allées. Il faudra également avoir le bras en forme, car chaque participant est assuré de disputer sept matchs chaque jour.

La délégation néo-brunswickoise sera formée de six joueurs de Tracadie et de Saint-Isidore évoluant au salon La Quille d’Or de Tracadie. Natiska LeCouteur et Matis Duguay sont classés dans la catégorie bantam, alors que Hélène Saint-Onge et Marc-André Gauvin joueront dans la division junior. Marika Robert et Maxime Mallais tenteront de s’imposer dans la classe senior.

Si la formation provinciale avait réussi à remporter sept médailles à cette compétition en 2016, les attentes sont un peu plus modestes cette année, affirme Donald Thériault, qui sera l’entraîneur en compagnie de Christian Robert.

«Nous ne visons pas de médailles, mais il y a quand même des possibilités. Nous avons beaucoup de potentiel dans chacune des divisions. Nous ne voulons pas trop mettre de la pression non plus. Certains de nos joueurs en seront à leur première participation. Nous voulons seulement qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes», espère Thériault.

Natiska LeCouteur, Maxime Landry, Marie-Kim Robichaud, Élaine Vienneau (entraîneure), Jason Rousselle, Yannick Galluchon-Duguay et Stéphanie Vienneau se préparent pour les championnats canadiens CTF. Absents dans la photo: Gabrielle Saint-Laurent et Michael Chiasson. – Gracieuseté

À Kelowna, l’entraîneure Élaine Vienneau pourra compter sur Natiska LeCouteur et Maxime Landry dans la section bantam, Jason Rousselle et Marie-Kim Robichaud chez les juniors, Yannick Galluchon-Duguay et Gabrielle Saint-Laurent dans la classe intermédiaire ainsi que deux joueurs de Caraquet, Stéphanie Vienneau et Michael Chiasson dans le groupe senior.

«On espère qu’ils vont bien jouer. Tout ce que l’on demande est qu’ils donnent leur 100% et qu’ils aient beaucoup de plaisir», avance Élaine Vienneau.

S’il y a possibilités de podiums, ça viendra des deux joueurs dans la catégorie bantam et de Stéphanie Vienneau, à son avis. Pour le reste, il peut toujours y avoir quelques belles surprises, souhaite l’entraîneure.

«La force de notre équipe est de réussir des réserves, indique-t-elle. On ne fait pas beaucoup d’abats, mais quand on réussit les réserves, ça change l’allure de la partie. Nous ne savons pas non plus les conditions des allées. Habituellement, pour un championnat canadien CTF, c’est très difficile. À sept parties par jour pour chaque joueur, on ne s’en va pas là pour des vacances.»