Lancement du nouveau spectacle d’Ode à l’Acadie

GRANDE-ANSE – Les Productions Ode ont donné un avant-goût, ce matin, de leur tout nouveau spectacle, Le Pays d’Ode, qui sera présenté pour la toute première fois, samedi, à 20 h, à la salle de spectacles de l’église de Grande-Anse.

Le pays d’Ode, avec un nouveau décor plus éclaté, se veut différent du désormais traditionnel spectacle Ode à l’Acadie, présenté depuis maintenant six ans. Il se détache aussi de Carte blanche aux artistes d’Ode, spectacle plus personnel et intimiste dans lequel les jeunes artistes de la troupe partagent avec le public leurs propres univers musicaux.

Le pays d’Ode raconte ce que l’Acadie inspire aux artistes de la troupe. On y retrouvera donc des références acadiennes traditionnelles, mais aussi quelques incursions dans le répertoire de la Francophonie, ainsi que des airs moins connus.

Ce matin, les artistes d’Ode ont présenté aux médias, au cours d’un point de presse, deux numéros, le premier avec la chanson La ligne à hardes, de Hert LeBlanc, qui exprime bien notre rapport à la langue française et au chiac. Chapeaux de cow-boy, humour et danse en ligne en sus!

Le deuxième numéro – fort émouvant – sur une pièce de Zachary Richard, À Massachussetts, illustre quant à lui la Déportation version XXIe siècle, alors que plusieurs Acadiens doivent s’exiler en Alberta et sur la côte Est nord-américaine pour trouver du travail et réapprendre à vivre. Un numéro qui laisse songeur.

Le pays d’Ode sera présenté 17 fois cet été, du 18 juillet au 2 septembre.