Rencontre indo-pakistanaise en marge du sommet des non-alignés

CHARM EL-CHEIKH, Egypte – Les Premiers ministres d’Inde et du Pakistan se sont retrouvés pour un entretien exceptionnel en marge du sommet du mouvement des Non-alignés en Egypte, cherchant à faire baisser la tension entre les deux puissances nucléaires rivales.

Cette réunion intervient après sept mois de gel du dialogue politique entre les deux voisins, dans la foulée des attentats de Mumbai qui avaient fait 166 morts et attribués à des militants pakistanais.

Les discussions sur le Cachemire, les questions liées à l’eau et la démilitarisation ont été stoppées net après cette attaque.

Mercredi, lors de la séance inaugurale du sommet qui se tient à Charm el-Cheikh, les deux chefs de gouvernement avaient exprimé leurs demandes: l’Indien Manmohan Singh a exigé que soient jugés les terroristes et ceux qui les ont aidés, tandis que son homologue pakistanais Yusuf Gilani a exhorté à une reprise des discussions et jugé que la paix en Asie du sud était possible.

L’Inde et le Pakistan se sont fait trois guerres depuis leur indépendance de la Grande-Bretagne en 1947, dont deux pour le Cachemire. Des discussions formelles de paix, entamées en 2004, ont été gelées après les attaques de Mumbai.