Bienvenue au Pays d’Ode!

GRANDE-ANSE – Qu’est-ce que l’Acadie? C’est peut-être Le Pays d’Ode, titre du nouveau spectacle que la troupe Ode à l’Acadie présentera dès demain, à 20 h, à la salle de spectacle de l’église de Grande-Anse.

Les sept artistes d’Ode répondent à cette question en présentant un spectacle qui sort des cadres de l’histoire traditionnelle de l’Acadie, tout en l’évoquant dans certains passages. Pour eux, l’Acadie, celle d’aujourd’hui, c’est avant tout une question d’émotions. C’est «le pays à l’intérieur de nous», comme ils l’ont affirmé avec assurance, au cours d’un point de presse, hier, à Grande-Anse.
«Le Pays d’Ode raconte ce que l’Acadie inspire aux artistes d’Ode. C’est l’histoire de l’Acadie dans sa dimension poétique», a résumé le directeur artistique et metteur en scène du nouveau spectacle, René Cormier.
Dans Le Pays d’Ode, on retrouvera des références acadiennes classiques, mais aussi quelques incursions dans le répertoire de la Francophonie, ainsi que des airs moins connus.
Hier matin, les artistes d’Ode ont présenté deux numéros aux médias, le premier avec la chanson La ligne à hardes, de Hert LeBlanc, qui veut exprimer notre rapport à la langue française et au chiac. Chapeaux de cow-boy, humour et danse en ligne en sus!
Le deuxième numéro – fort émouvant – sur une pièce de Zachary Richard, À Massachusetts, illustre quant à lui la Déportation version XXIe siècle, alors que plusieurs Acadiens doivent s’exiler en Alberta et sur la côte est nord-américaine pour trouver du travail et réapprendre à vivre. Un numéro qui laisse songeur.
Le spectacle sera présenté dans un décor multicolore, un petit brin plus éclaté que dans les autres spectacles, signé Luc Rondeau. L’univers sonore sera aussi renouvelé, a indiqué la directrice musicale et membre de la troupe d’Ode, Isabelle Thériault.
«Depuis six ans, nous avons toujours privilégié un univers acoustique. Pour Le Pays d’Ode, nous avons ajouté de la guitare électrique, une batterie reconstruite et un environnement sonore réalisé par François Émond», a-t-elle souligné.

En bref… Vous avez sans doute remarqué, dans notre édition d’hier, que l’affiche-programme-horaire d’Ode à l’Acadie y était insérée. La troupe souhaite voir son affiche posée partout, même dans les endroits les plus inusités, et lance un concours à cet effet. Les détails sont sur le coin gauche de l’affiche repliée et sur Internet (www.ode.ca)… Par ailleurs, CBC Maritimes présentera, demain, à 22 h, une émission d’une heure consacrée à Ode à l’Acadie. L’émission sera diffusée à des dates ultérieures à Radio-Canada et à ARTV…