Le camping demeure une activité de prédilection pour de nombreux Canadiens

OTTAWA – Les Canadiens en général apprécient toujours autant les activités de plein air, au point où quatre personnes sur 10 font du camping au moins une fois par année, selon un sondage La Presse Canadienne Harris-Décima.

L’enquête d’opinion révèle que 36 pour cent des personnes interrogées font du camping au moins une fois tous les ans, tandis que 12 pour cent y vont une fois tous les deux ou trois ans.

Par ailleurs, 58 pour cent des répondants au sondage disent apprécier le camping. De cette proportion, 39 pour cent ont dit beaucoup aimer ce type d’activité.

Selon le vice-président principal de Harris-Décima, Jeff Walker, le camping fait non seulement partie des us et coutumes des Canadiens, il est aussi une part intégrante du patrimoine culturel du pays et donne une image fidèle de ce qui définit les Canadiens.

Les répondants du Manitoba et de la Saskatchewan sont les plus grands adeptes du camping, alors que la moitié d’entre eux disent pratiquer cette activité au moins une fois par année.

Par contre, les résidants du Québec et de l’Ontario sont moins attirés par ce loisir, alors que 60 et 58 pour cent des répondants venant de ces deux provinces, respectivement, ont admis ne jamais faire de camping.

Parmi les répondants âgés de moins de 35 ans, 52 pour cent ont affirmé beaucoup aimer le camping, soit presque le double de la proportion notée parmi les gens de plus de 50 ans (28 pour cent). Le groupe d’âge des 35-49 ans regroupe 44 pour cent d’adeptes du camping.

Le sondage a été mené auprès de 1000 Canadiens entre les 18 et 21 juin; la marge d’erreur est d’environ 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.