Endeavour: deuxième sortie dans l’espace programmée pour le 40e anniversaire de la première marche lunaire

CAP CANAVERAL, Floride – Les astronautes actuellement présents dans la navette américaine Endeavour et la Station spatiale internationale (ISS) vont fêter le 40e anniversaire de la marche sur la Lune à leur manière en organisant une deuxième sortie dans l’espace, lundi.

David Wolf et Thomas Marshburn vont sortir pour fixer des pièces détachées sur l’ISS. Il s’agit de la deuxième sortie en trois jours et intervient 40 ans et un jour après la marche lunaire de Neil Armstrong et Buzz Aldrin. Au total, cinq sorties sont prévues.

Samedi, deux astronautes d’Endeavour, David Wolf et Timothy Kopra, étaient sortis dans l’espace samedi pour terminer le montage d’un élément d’un laboratoire japonais de l’ISS. Durant cette sortie de 5h30, les bras robots de la navette et de l’ISS avaient été mis à contribution pour adjoindre au laboratoire Kibo une vaste plate-forme permettant de réaliser des expériences à l’extérieur.

Mais avant la sortie de lundi, les astronautes vont passer l’essentiel de leur journée à tenter de réparer l’une des deux toilettes de l’ISS. Dimanche, les treize occupants de la station spatiale orbitale avaient dû se répartir entre Endeavour et la station, pour un problème de toilettes bouchées. Alors que la station spatiale internationale n’a jamais connu autant d’habitants, les astronautes ont été distraits par ce souci d’intendance d’un travail de robotique autrement plus complexe.

Pour l’heure, les six habitants habituels de la station continuent à utiliser les WC encore opérationnels, en faisant la queue, tandis que les sept visiteurs sont priés de retourner dans leur navette pour satisfaire leurs besoins naturels. Toutefois, au-delà de quatre utilisateurs, le réservoir des eaux usées d’Endeavour pourrait afficher un trop-plein.

Le Belge Frank De Winne et l’Américain Michael Barrat se sont attaqués au problème dimanche, munis de gants et de masques, tandis que le directeur de vol Brian Smith refusait de spéculer sur les conséquences possibles. Selon lui, pour le moment, il n’y a pas d’urgence.

La navette Endeavour s’est amarrée vendredi à l’ISS, qui compte 13 personnes à bord, du jamais vu: les sept membres d’équipage de la navette et les six astronautes et cosmonautes en mission dans l’ISS.