La FIFA punit la Côte d’Ivoire après la mort de 22 personnes dans un match

ZURICH – La Fédération internationale de football (FIFA) a condamné mercredi la fédération de Côte d’Ivoire à 50 000 francs suisses d’amende (52 000 $ CAN) après la mort de 22 personnes survenue lors d’un mouvement de foule dans un match qualificatif à la Coupe du monde de football en mars dernier.

La FIFA a aussi imposé des restrictions d’accès au stade Felix Houphouet-Boigny d’Abidjan.

Ces supporters avaient succombé lors d’un mouvement de panique de la foule survenue avant la rencontre Côte d’Ivoire – Malawi.

Les enquêteurs de la FIFA ont interrogé la police ivoirienne, les autorités gouvernementales et celles du football, mais la sanction n’a visé personne nominativement.

La Côte d’Ivoire va recevoir le Burkina Faso le 5 septembre avec une affluence limitée à 20 000 spectateurs pour une capacité totale de 34 600 personnes. Des barrières devront être disposées à 100 mètres du stade pour le contrôle du flux des spectateurs.

La FIFA a aussi offert 100 000 francs suisses (104 000 $ CAN) aux familles des victimes.