Les élèves de la Capitale-Nationale ont obtenu les meilleurs résultats

MONTREAL – Les élèves de la région de la Capitale-Nationale ont obtenu les meilleurs résultats aux examens du ministère de 2008.

C’est ce qui ressort de la compilation des données diffusées par le ministère de l’Education jeudi.

Les élèves de la grande région de Québec ont obtenu une moyenne de 74 pour cent aux 18 épreuves obligatoires. Pas moins de 86,6 pour cent d’entre eux ont ainsi réussi leurs examens.

En deuxième position figurent les élèves de Montréal, qui ont totalisé une moyenne de 73,8 pour cent, suivis de près par ceux de l’Estrie, à 73,6 pour cent. La moyenne de l’ensemble du Québec s’établit à 72,8 pour cent.

A l’opposé, la région qui arrive au dernier rang des 17 entités administratives est le Nord-du-Québec, dont la moyenne est de 57 pour cent. Un peu plus de la moitié des élèves inscrits de cette région, 55,2 pour cent, ont réussi les épreuves.

Autrement, la ventilation des autres résultats démontre une « grande stabilité », selon une porte-parole du ministère de l’Education.

Ainsi, l’écart entre les systèmes public et privé se maintient. Leur moyenne respective diffère toujours d’environ 10 pour cent, le privé à 80,2 pour cent et le public à 70,8 pour cent, une constante depuis au moins 2004.

De même, 95 pour cent des élèves du privé ont réussi les épreuves, comparativement à 81,6 pour cent chez ceux du régime public.

Par ailleurs, les filles conservent toujours un léger avantage par rapport aux garçons, dans leur moyenne et leur taux de réussite.

Enfin, les francophones réussissent un peu mieux que leurs camarades des écoles anglaises. Leur moyenne est d’un peu plus de 2 pour cent plus élevée, de même que leur taux de réussite.