Le vol d’alcool est en hausse à la Régie des alcools de l’Ontario

OTTAWA – Le vol de bouteilles d’alcool est en hausse dans les succursales de la Régie des alcools de l’Ontario (RAO) et le contexte économique maussade pourrait expliquer l’augmentation de ces larcins.

La RAO a affirmé que la facture pour ces « articles manquants » était plus élevée que celle de l’an dernier de près d’un million de dollars et qu’elle totalisait 6,5 millions $.

Toutefois, certains écarts observés dans les 607 magasins de la RAO sont attribués à de mauvais calculs d’inventaire, à des bouteilles cassées ou à des livraisons incomplètes.

Mais la Régie a également observé une hausse des vols qui pourrait être liée au mauvais contexte économique dans la province manufacturière.

Le porte-parole de la RAO, Chris Layton, a affirmé que les conditions économiques difficiles pouvaient mener à une augmentation de vols dans les succursales ainsi que des introductions par infraction. Il a également ajouté que ces larcins sont plus souvent observés dans les plus grandes succursales de la Régie.

La Presse Canadienne a obtenu les rapports internes des problèmes d’inventaire de la Régie grâce à la Loi sur l’accès à l’information de l’Ontario.

Les documents révèlent que les trous d’inventaire équivalaient, en 2008-2009, à 0,18 pour cent des ventes nettes, alors que ce chiffre était de 0,16 pour cent l’année précédente. Selon M. Layton, cela équivaut à la plus haute augmentation observée depuis 10 ans.

Mais ces écarts d’inventaire sont beaucoup moins importants que ceux observés dans l’industrie des ventes au détail, qui rapporte des pertes d’environ un pour cent en 2008, selon les chiffres obtenus auprès du Conseil canadien du commerce de détail.