Le N.-B. et Ottawa investissent dans les réseaux d’égout et d’aqueduc

BATHURST, N.-B. – Le Nouveau-Brunswick et le gouvernement fédéral investiront plusieurs millions de dollars afin d’améliorer les systèmes d’égout et d’aqueduc de plusieurs municipalités.

Dans un premier temps, dans le nord-est, chacun des deux gouvernements pourraient investir jusqu’à 1,9 million $. A Bathurst, le projet vise l’installation d’une nouvelle pompe, et la construction de nouveaux filtres. L’usine de traitement des eaux sera aussi agrandie.

Le projet de Tracadie-Sheila vise à améliorer la station de relèvement des eaux usées. A Lamèque, des changements seront apportés au réseau d’approvisionnement en eau de la ville.

Trois collectivités de Madawaska reçoivent quant à elles plus de 2,3 millions $.

La Ville de Saint-Léonard va utiliser les fonds notamment pour construire une nouvelle station de purification pour éliminer les minéraux de l’eau potable.

A Rivière-Verte, les fonds permettront d’ajouter un système complet de traitement des eaux aux installations actuelles. Quant à la municipalité de Sainte-Anne de Madawaska, elle va installer un nouveau système de filtration d’eau.

Les résidents d’Edmunston et de Clair bénéficient d’un financement fédéral-provincial conjoint de près de 2,3 millions $ afin de moderniser les réseaux d’aqueduc et de traitement des eaux usées.

Le projet d’Edmunston améliorera les réseaux d’égouts de la ville pour éliminer les problèmes de refoulement d’égout. La municipalité de Clair veut mettre à niveau son réseau d’aqueduc et des eaux usées qui a été endommagé lors des inondations d’avril 2008.

Les municipalités vont défrayer les coûts non absorbés par le gouvernement de la province et par celui du Canada.

Ces travaux comptent parmi la trentaine de projets mis sur pied grâce à un investissement fédéral-provincial conjoint de 48 millions $, annoncé le 24 juillet dernier. Les projets devraient être effectués durant les saisons de construction 2009 et 2010.