MISCOU – Ce n’est pas de sitôt que les utilisateurs du petit chenal de Pigeon Hill pourront y circuler en toute quiétude.
 

Plusieurs pêcheurs côtiers de l’île Miscou utilisent le petit chenal de Pigeon Hill les séparant de l’île voisine de Lamèque. Depuis des années, des pêcheurs des deux communautés se plaignent des dangers causés par l’ensablement chronique de ce passage.

— Plus de détails dans les éditions électronique et papier de l’Acadie Nouvelle du 21 septembre.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle