Marche contre le diabète

TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR – Dans le cadre de la lutte contre le diabète juvénile, une marche a eu lieu le samedi 10 septembre à Labrador City. Le propos était de récolter des fonds pour subventionner la recherche contre cette maladie qui touche les enfants de tous âges, avec des conséquences parfois dramatiques, telle la cécité.

Le diabète juvénile, c’est quoi?

C’est une forme de diabète sucré qui apparaît le plus souvent de façon soudaine chez l’enfant ou chez le jeune adulte. Les symptômes de la maladie sont une émission d’urine excessive, une soif intense et un appétit anormalement augmenté. Il a aussi pour conséquence un amaigrissement malgré une prise de nourriture abondante, une hyperglycémie à n’importe quel moment de la journée, avec parfois présence d’acétone dans les urines accompagnée d’une haleine «de pomme reinette» caractéristique. (Source: encyclopédie libre Wikipédia)

Le carburant de la recherche contre le diabète juvénile est l’argent. La Fondation internationale de recherche sur le diabète juvénile a plusieurs antennes au Canada. Elle permet de centraliser des fonds et de promouvoir des programmes spécifiques. Pour mieux comprendre les tenants et les aboutissants de cette maladie et obtenir des informations supplémentaires sur la Fondation, on peut consulter le site http://www.jdrf.ca/.

Une «Marche pour la guérison»

À Labrador City, un groupe local de soutien a été formé en mars 2011 par plusieurs parents d’enfants malades. Sur le principe de ce qui se fait par ailleurs, l’idée est venue d’organiser une «Marche pour la guérison», dont la première a eu lieu en septembre de cette année. Vicki-Ann Cook est un des membres actifs de ce groupe, et s’est dépensée sans compter pour l’organisation de l’événement.

Rendez-vous avait été fixé à 13h30 à la Maison des Scouts à Tanya Lake, au Nord-Ouest de la ville. Après quelques explications de la part des organisatrices sur le déroulement de l’après-midi, le signal de départ était officiellement donné à 14h, avec une banderole. Une voiture de Royal NL Constabulary Police ouvrait la voie pour assurer la sécurité du cortège, et à un rythme soutenu tout le monde a pu faire le tour de la ville, sur un parcours d’environ 3,5 km. Malgré des conditions météorologiques capricieuses, tous les marcheurs se sont montrés très motivés; et d’ailleurs, la pluie n’est pas arrivée.

Petits et grands de tout l’Ouest du Labrador se sont retrouvés autour d’une bonne cause. Plus de deux cents personnes ont participé à la Marche. «Tout le monde a été surpris par la générosité et l’engouement des participants», nous disait Alice, la responsable.

«Par rapport aux événements qui ont pu être organisés dans d’autres provinces, on s’attendait à récolter environ 5 000 $ de dons. Et ce n’est pas moins de 10 000 $ qui serviront finalement à la recherche pour aider les enfants», conclut, très heureuse, Vicki-Ann.

-Pour d’autres nouvelles de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador, consultez le site web du journal Le Gaboteur.