Un coût de 2 milliards $

MONCTON – Le Centre canadien de politiques alternatives estime à près de 2 milliards $ le coût de la pauvreté pour la société néo-brunswickoise et son gouvernement.

La chercheure Christine Saulnier a présenté son étude mercredi matin dans laquelle on découvre que le gouvernement provincial aurait pu économiser 6,5 % de son budget total en 2009-2010 en éliminant la pauvreté de 20 % de ses citoyens les plus pauvres.

– Plus de détails dans l’Acadie Nouvelle du vendredi 30 septembre 2011