«Une autre planète»

SAINT-LOUIS-DE-KENT – De retour à la maison après avoir passé quelques semaines dans deux villages très pauvres du Cameroun, Francine Babineau n’en revient toujours pas de ce qu’elle y a vu.
 

Francine Babineau est à l’origine du Projet Cameroun 2011. Enseignante de profession, elle a décidé de se rendre dans le pays d’adoption de sa soeur et marraine, soeur Gertrude Babineau, qui est missionnaire à cet endroit depuis 21 ans.
À la base, elle voulait amasser des fonds pour venir en aide aux citoyens de Douvangar, où sœur Gertrude œuvre. 

— Plus de détails dans les éditions électronique et papier de l’Acadie Nouvelle du 28 septembre.