Pour une meilleure autonomie

DIEPPE – Le Nouveau-Brunswick a besoin d’une politique globale sur le vieillissement axée sur les services à domicile et l’autonomie des personnes âgées.

Le docteur Réjean Hébert et le chercheur Gino LeBlanc ont présenté jeudi la forme que pourrait prendre une telle politique à l’invitation du Centre d’études du vieillissement de l’Université de Moncton et de l’Association acadienne et francophone des aînées et aînés du N.-B.

– Les grandes lignes du projet et des réactions dans l’Acadie Nouvelle du vendredi 14 octobre 2011