Des travaux inquiètent

MONCTON – Les Sentinelles de la rivière Petitcodiac s’opposent à la construction d’un mur de pierres au bord de leur rivière entre le Château Moncton et le parc du Mascaret.

Selon Marco Morency, les travaux qui ont débuté jeudi et qui tirent à leur fin n’ont pas de raison d’être et vont détruire le seul accès direct à la Petitcodiac à partir de Moncton en plus de nuire à la restauration de la rivière.

– Plus de détails dans l’Acadie Nouvelle du mardi 18 octobre 2011