Les jeunes mordus des maths auront leur propre camp d’été

MONCTON – Les meilleurs jeunes Acadiens mordus de mathématiques auront leur camp d’été mathématiques en français, l’été prochain. Le professeur et passionné de mathématiques, Donald Violette, a confirmé la nouvelle, ayant reçu une subvention «importante» du ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick.
 

Le concours annuel de mathématiques Poincaré, créé l’année dernière par le professeur Violette, sera de retour pour un deuxième rendez-vous. Ce concours s’adresse aux élèves des écoles secondaires francophones du Nouveau-Brunswick, inscrits dans le cours de mathématiques avancées. Il aura lieu le 4 avril 2012.
«L’objectif principal est de promouvoir les mathématiques et d’encourager l’excellence chez les jeunes tout en essayant d’implanter et de maintenir une culture mathématique en Acadie», explique M. Violette, convaincu de l’importance d’inciter les jeunes doués en mathématiques de rester dans cette branche.
Les dix meilleurs du concours gagneront une «fin de semaine mathématiques, toutes dépenses payées, durant laquelle ils viendront parfaire leurs connaissances dans ce domaine tout en rencontrant d’autres jeunes francophones de diverses régions du Nouveau-Brunswick. Ces mordus de mathématiques auront le plaisir d’assister à des conférences prononcées par des mathématiciens chevronnés, de participer à des jeux mathématiques et de faire d’autres activités sociales».
Pour Donald Violette, il est «primordial» pour les étudiants doués en maths de rester dans cette branche. «Plusieurs conseillers en orientation ignorent qu’il y a des emplois en mathématiques, à part le métier traditionnel d’enseignant de mathématiques à l’école secondaire. Il faut absolument changer les mentalités, renverser la vapeur et montrer aux jeunes que s’ils sont doués en mathématiques et que celles-ci les rendent heureux, alors il y a un nombre infini de possibilités dans ce domaine. C’est ce que je tente de faire depuis une vingtaine d’années en prononçant des conférences dans les écoles (près de 300 jusqu’à présent), et maintenant avec le concours Poincaré et le tout nouveau camp mathématiques. Je suis heureux de l’appui de la ministre Martine Coulombe pour ce projet vraiment important», insiste-t-il.
M. Violette est devenu professeur titulaire au Département de mathématiques  et de statistique à l’Université de Moncton à l’âge de 23 ans. Il est un «véritable amoureux des maths» et une médaille d’excellence en mathématiques porte son nom.
En juillet, Franceska Thériault, diplômée de la polyvalente A.-J.-Savoie de Saint-Quentin, promotion 2011, a obtenu la bourse de 600 $ et la médaille Dr-Donald-Violette d’excellence en mathématiques.
«Le concours et le camp sont mes bébés, j’ai travaillé fort pour que ça fonctionne, car je crois en l’importance de la science mathématique. Oui, il y a de l’emploi dans ce domaine!» n