Vols de sous-vêtements: d’autres cas rapportés

SAINT-PAUL-DE-KENT – La GRC continue d’enquêter sur une série d’introductions par effraction avec vols survenues dans des résidences des régions de Saint-Paul et Sainte-Marie lors desquelles des sous-vêtements féminins et des jouets sexuels ont été volés.

Le 10 novembre, la GRC a publié un communiqué concernant sept introductions par effraction avec vols survenues depuis juillet 2011, et une en juillet 2010, ainsi qu’un cas de vol de sous-vêtements sur une corde à linge. Les vols dans les résidences sont survenus pendant que les propriétaires étaient absents.

Depuis la publication du communiqué, quatre autres personnes de la région ont communiqué avec la police pour signaler qu’elles avaient aussi été victimes de vols similaires.

Le Groupe des crimes graves de la GRC est maintenant chargé de l’enquête.

«Nous croyons qu’il pourrait y avoir eu d’autres vols, en plus des 13 signalés à la police. En raison du type d’articles volés, certaines personnes pourraient ne pas être suffisamment à l’aise pour signaler le vol à la police, mais il est important qu’elles communiquent avec nous, a déclaré le sergent Scott Sawyer, agent des relations avec les médias de la GRC au N.-B. Nous n’avons toujours pas pu déterminer s’il y avait plus d’un suspect, mais nous sommes confiants que nous y arriverons si les victimes communiquent avec la police.»

Quiconque ayant des renseignements à cet égard est prié de communiquer avec la GRC ou, anonymement, avec Échec au crime au 1-800-222-8477.