Tracadie-Sheila: un an de probation pour avoir brandi un couteau

TRACADIE-SHEILA – Un jeune homme de la Péninsule acadienne reçoit une sentence réduite en lien à des accusations d’avoir proféré des menaces avec un couteau.

Kevin Duguay a comparu au Palais de justice de Tracadie-Sheila mercredi pour connaître la sentence que lui impose le tribunal pour une accusation de menace et d’omission de s’être présenté en cour en une occasion.

Les faits se sont produits en avril 2010, alors que le jeune homme de 27 ans, excédé par ce qu’il considérait comme des actes de harcèlement, a brandi un couteau devant son présumé harceleur, dans le but de l’intimider.

Au juge Donald J. LeBlanc, il a expliqué qu’il était à une bonne distance de la victime, pour signifier qu’il n’avait pas l’intention de le blesser.

Conscient du fait que l’accusé est décrit comme une personne paisible et non violente, le juge LeBlanc a estimé qu’il s’agissait là d’un geste isolé qui ne méritait pas une lourde peine.

Par ailleurs, la Couronne, représentée par maître René Dumaresq, a révélé que la victime n’avait pas soumis de rapport à la cour.

Le magistrat a donc condamné le jeune homme à acquitter une amende totale de 230 $, pour avoir omis une fois de se présenter en cour.

Pour l’accusation de menace avec un couteau, il s’en tire avec une suspension de peine accompagnée d’un an de probation, période au cours de laquelle il doit notamment éviter tout contact avec la victime.