Un prix national pour la Coopérative régionale de la Baie

TRACADIE-SHEILA – La Coopérative régionale de la Baie joue dans la cour des grands.

Cette entreprise de Tracadie-Sheila qui a aussi pignon sur rue dans la région de Néguac s’est récemment vu décerner un prix national, offert par le magazine Canadian Grocer, en collaboration avec le magazine Châtelaine.

Ce prix vient souligner l’engagement communautaire, concernant le projet d’amélioration de l’urgence de l’Hôpital de Tracadie-Sheila. Chaque semaine depuis près de 10 ans, la Coop de la Baie tient un tirage 50-50 santé communautaire dont les profits, qui dépassent couramment les 4500 $, sont envoyés de façon hebdomadaire à la Fondation les amis de l’Hôpital de Tracadie-Sheila.

Depuis le début de ce projet, c’est un total de 1,5 million $ qui a été remis à la fondation, ce qui a permis l’ajout de plusieurs pièces d’équipement qui autrement auraient pris bien plus de temps à aboutir dans cet établissement.

En ce qui concerne le projet d’amélioration de l’urgence, c’est la somme de 200 000 $ qui y a été injectée grâce à cette activité communautaire.
La nouvelle urgence a notamment été dotée d’une salle de trauma à la fine pointe de la technologie, qui se compare avantageusement à ce qui est offert ailleurs, fait valoir le directeur général de la Coopérative, Roger St-Cœur. «Nous n’avons rien à envier aux autres régions», dit-il fièrement.

Quant au prix, il fait non seulement la fierté des dirigeants, mais aussi de l’ensemble de la communauté, sur laquelle cette récompense officielle rejaillit, estime M. St-Cœur.

Le directeur est d’autant plus heureux que cette reconnaissance souligne la valeur centrale de ce genre d’entreprise.

«Ça démontre notre engagement communautaire. Nous avons été reconnus pour un des principes fondamentaux du mouvement coopératif.»

Il s’agit aussi d’une victoire, en quelque sorte, puisque la Coopérative est en compétition avec des adversaires de taille, que sont les entreprises Loblaws, les Sobeys, Walmart et compagnie. «C’est tout un fait d’armes!», souligne-t-il, fier que l’entreprise se distingue parmi ces grands de l’industrie.

En tout, la Coopérative régionale de la Baie fait partie d’un groupe de quatre grands gagnants situés dans tout le pays. Dans la ronde préliminaire, qui comptait 10 finalistes, se trouvaient deux autres coopératives, soit celle de Dieppe et une autre de Terre-Neuve-et-Labrador.

Il s’agissait de la première candidature de cette coopérative à ce concours. M. St-Cœur dit simplement avoir tenté sa chance, avec les résultats que l’on sait.