Domaine Dover: le bras de fer se poursuit

DIEPPE – Le compte à rebours a débuté pour les résidants du Domaine Dover Estates, à Dieppe.

La Ville menace de couper, dès demain, l’approvisionnement en eau potable aux 165 familles qui habitent dans ce parc de maisons mobiles si le propriétaire du domaine, la compagnie Noron inc., dont le président est Normand Bérubé, refuse de s’engager à payer des factures impayées depuis 2007, qui s’élèvent à plusieurs milliers de dollars.

M. Bérubé affirme qu’il ne payera pas puisqu’il est en mesure, depuis quatre ans, de fournir lui-même de l’eau potable à ses résidants grâce à sa propre source d’eau. La Ville de Dieppe affirme que sa réglementation oblige le propriétaire à utiliser le service municipal. Et dans une lettre distribuée aux familles du parc aujourd’hui, le ministère de l’Environnement affirme que M. Bérubé n’a pas reçu les approbations nécessaires pour aller de l’avant avec son projet.

Quoi qu’il en soit, le propriétaire a répété à l’Acadie Nouvelle, ce matin, qu’il va mettre en marche son propre système d’eau potable dès que la municipalité débranchera le sien. Si cela se produit, le ministère de la Santé émettra immédiatement un avis de bouillir l’eau à toutes les familles du parc.

Voici la lettre distribuée ce matin:

Cher résident:

Sujet: Système d’eau potable desservant Dover Estates

Le Ministère de l’Environnement aimerait vous informer que la Ville de Dieppe nous a avisés qu’à compter du 6 décembre, 2011, la Ville ne fournira plus l’eau au système de distribution d’eau potable desservant votre domicile par cause de non-paiement pour l’eau par le propriétaire du parc.

Le Ministère souhaite également vous informer que le propriétaire du parc peut établir sa propre source d’eau afin de desservir le parc par l’installation de puits, par contre, il y a un processus d’approbation réglementaire qu’il doit suivre. Ce processus d’approbation a été mis en place pour assurer que la source d’eau est durable, qu’elle est sécuritaire pour la consommation humaine, qu’il n’y a pas de risques inacceptables dans le champ de captage qui pourraient nuire à la qualité d’eau future, et que la source d’eau n’a pas d’impacts inacceptables pour d’autres utilisateurs des eaux souterraines dans la région. À ce jour, le propriétaire du parc n’a pas initié ce processus d’approbation.

Le propriétaire du parc peut continuer à s’approvisionner en eau potable de la Ville de Dieppe en initiant un plan de paiement pour l’eau déjà fournie. S’il choisit autrement, il devrait rencontrer les exigences établies par notre Ministère. La non-conformité du système aux exigences résultera à un avis par le Ministère de la Santé de bouillir l’eau jusqu’à ce que les nouvelles sources d’eau obtiennent toutes les approbations requises. Ceci pourrait prendre plusieurs mois.

Si vous avez des questions concernant le rôle du Ministère de l’Environnement dans la gestion de l’eau potable, n’hésitez pas de contacter Tim LeBlanc au 506-453-7945.

Sincèrement,

Laurie Collette

Directeur régional

Ministère de l’Environnement