Kelly Blais garde la tête haute

MONTRÉAL – Il s’en est fallu de peu pour qu’elle suive ses trois compatriotes acadiens, dimanche soir, dans l’autobus de Star Académie. Le vent a toutefois tourné à l’encontre de Kelly Blais, de Paquetville.

Déçue? «Un tout p’tit peu», confie-t-elle du bout des lèvres à l’Acadie Nouvelle.

Mais si vous croyez que ce triste sort la rayera définitivement du paysage artistique, c’est mal la connaître! Kelly Blais sert d’ailleurs un avertissement à ceux qui le pensent, tout en rassurant ses fans de la première heure: «Si vous croyez que je me suis rendue au bout de mon rêve, vous n’avez encore rien vu!», déclare-t-elle avec aplomb.

La soirée de dimanche restera sans conteste gravée dans la mémoire de Kelly Blais. Pas seulement pour le dénouement malheureux qui l’a empêchée de concrétiser son rêve de rentrer à l’Académie, mais pour tout ce qui a précédé. Car en dépit du triste résultat, le reste de l’aventure a été positivement intense depuis les derniers mois, souligne la jeune femme avec enthousiasme.

Elle dit d’ailleurs en ressortir la tête haute, tout en insistant sur le fait qu’elle a bien l’intention de continuer à persévérer pour se tailler une place dans le monde de la chanson.

«Je suis tellement habituée aux concours et aux montagnes russes d’émotions que ceux-ci me procurent que j’étais déjà consciente que de ne pas être choisie faisait partie des possibilités. Je suis probablement la seule parmi les délogées qui n’a pas versé de larmes après le show. Non pas que je ne sois pas triste ou déçue, mais plutôt parce que je savais déjà à quoi m’attendre et que je préférais garder la tête froide à cet égard», note Kelly Blais.

Elle avoue toutefois que sa performance sur la chanson The Power of Love, popularisée par Céline Dion, n’était pas sa meilleure prestation.

«Je ne suis pas fière à 100 % de ma performance. J’ai pourtant déjà gagné des concours avec cette chanson. Sauf que dans les derniers jours, on me l’a fait changer trois fois de version et j’avais eu très peu de temps pour pratiquer la dernière que j’avais reçue. Je l’ai chantée comme eux voulaient que je l’interprète et non comme moi j’étais habituée à la faire. Ça ne m’a probablement pas aidée, d’autant plus que je n’étais pas pleinement à mon aise pour la chanter», reconnaît Kelly Blais, ajoutant toutefois avoir donné tout ce qu’elle pouvait pour séduire le public.

«En fait, je suis plus déçue pour les gens qui me soutenaient que pour moi-même», exprime-t-elle avec vivacité.

La jeune interprète admet également que plusieurs questions entourant son retranchement de Star Académie resteront sans réponses, par exemple: pourquoi les juges ne l’ont-ils pas choisie parmi les six premières candidates à faire leur entrée à l’Académie? Quelques semaines auparavant, ils l’avaient pourtant nommée coup de coeur parmi les 5000 candidats du départ et elle leur avait inspiré des commentaires dithyrambiques lors de ses prestations précédentes.

Elle se dit également préoccupée par rapport aux quelques commentaires lus et entendus au sujet du système de votation sur le web ou par téléphone qui aurait montré certaines faiblesses.
Mais Kelly Blais n’a pas l’intention de se questionner trop longtemps. Elle dit n’entretenir aucune rancoeur envers les juges et encore moins envers le public, qui lui a préféré Mélissa Bédard, une jeune mère de famille de Québec.

«Je ne blâme pas le public, pas plus que les juges», martèle-t-elle.

«Je suis quand même très chanceuse et privilégiée de m’être rendue aussi loin et plus que jamais aujourd’hui, je sais qu’être chanteuse, c’est vraiment ce que j’ai envie de faire dans ma vie.»

Kelly Blais devait rentrer dans son patelin au cours des dernières heures. La jeune femme compte s’accorder quelques jours de congé pour le moins mérités, entourée de sa famille. Elle prendra ensuite le temps de réfléchir à son avenir.

«Je me suis toujours dit que si je ne faisais pas Star Académie, j’allais probablement aller étudier en musique à l’Université de Moncton. Pour le moment, en toute franchise, je ne suis vraiment pas rendue là dans ma réflexion. J’ai envie de prendre du temps pour moi et avec ma famille et je verrai par la suite», renchérit Kelly Blais.