Deux Rivières: les investisseurs voleront de leurs propres ailes

TRACADIE-SHEILA – La Corporation de développement des Deux Rivières volera bientôt de ses propres ailes.

Le comité 2014 a récemment déterminé qu’il revenait au groupe d’investisseurs des 50 chalets et autres propriétés du centre Villégiature Deux Rivières de poursuivre seul les opérations de gestion de l’entreprise.

Le projet du centre Villégiature Deux Rivières a pris naissance il y a un peu plus de 10 ans d’un partenariat public-privé entre un groupe d’investisseurs et la municipalité de Tracadie-Sheila. Les gouvernements du Canada et du Nouveau-Brunswick ont investi une somme de 3,3 millions $ dans ce projet.

Depuis, 50 chalets ont été construits, en plus d’un centre administratif et de congrès, d’un centre de santé, ainsi que d’une auberge, notamment. C’est la ville de Tracadie-Sheila qui en assure la gestion.

En 2011, le comité 2014 a été mis sur pied afin de préparer la transition qui suivra la conclusion de ce partenariat. Il est formé d’administrateurs de la Corporation de Deux Rivières, des investisseurs et des représentants de la municipalité.

Le comité en est arrivé à la conclusion qu’il est temps que les investisseurs volent de leurs propres ailes, et que la municipalité se retire de l’administration. Ce sera à la Corporation d’assurer la gestion de l’entreprise.

Les quelque 40 investisseurs pourraient donc procéder dès l’an prochain à cette reprise en main, quelques années avant la fin du contrat de gestion avec la Corporation, prévue en 2015 pour les 33 premiers chalets, et 2016 pour les 17 derniers.

L’entreprise est maintenant bien partie, et il est temps pour la municipalité d’investir temps et argent ailleurs, explique le maire de Tracadie-Sheila, Aldéoda Losier. «On voudrait que dès 2013, ce soit administré par les investisseurs. C’est à eux de se prendre en main», a-t-il laissé entendre.

La Ville de Tracadie-Sheila se départira également de ses actifs, soit les terrains sur lesquels les chalets ont été construits, de même que le centre administratif de Villégiature Deux Rivières, a également partagé le maire Losier.

Ces biens seront offerts aux investisseurs au prix courant, affirme M. Losier, en ajoutant que le fruit de ces ventes sera ensuite réinvesti dans d’autres projets touristiques que projette Tracadie-Sheila.