Ottawa cherche un terrain à Miramichi pour le Centre des services de paie

MIRAMICHI – Le gouvernement fédéral cherche un terrain dans la ville de Miramichi pour l’établissement du Centre d’expertise des services de paie.

Travaux publics et services gouvernementaux Canada souhaite obtenir des renseignements relativement à l’achat éventuel d’un terrain, pour l’aménagement de l’immeuble qui servira de lieu de travail à l’ensemble des 550 employés qui travailleront à ce nouveau centre.

Ottawa procédera à l’embauche des 146 premiers employés au cours des prochains mois, et tous les postes devraient être comblés d’ici 2015-2016. Ces employés entreront en fonctions ce printemps et occuperont des locaux provisoires loués dans un centre commercial de la municipalité.

Par contre, le ministère responsable du projet indiquait plus tôt cette semaine que seulement 75 des 1700 conseillers en rémunération ont démontré un intérêt pour déménager à Miramichi afin d’y poursuivre leur carrière.

Ils étaient 86 à l’automne.

Vendredi, plus de 140 conseillers en rémunération de 12 ministères et organismes ont appris qu’ils étaient visés par la première phase d’implantation du projet, à compter de mars 2012.

Ces employés devront maintenant décider s’ils acceptent ou non d’être transférés, l’employeur étant obligé de leur faire une offre raisonnable pour dénicher un autre emploi dans la fonction publique fédérale.

Un représentant syndical avait alors indiqué que démontrer un «intérêt» ne voulait pas nécessairement dire que l’employé allait postuler pour un emploi à Miramichi.

Nous avons toutefois appris que le projet de transfert à Miramichi allait toucher, non seulement ces 12 organisations, mais un total de 56 ministères et organismes fédéraux, en quatre phases, jusqu’en 2015. Les employés de ces 44 autres organisations n’auraient donc pas nécessairement encore été informés.

«Les 56 organisations participantes sont responsables d’informer leurs employés de rémunération des dates de transfert de leurs services de paye», a indiqué Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, par courriel.