Possibles faux débarquements à Shippagan: les audiences sont débutées

BATHURST – Des audiences concernant l’affaire de perquisition du ministère des Pêches et des Océans sont entendues devant la cour de Bathurst.

La matière est si complexe que même la juge Lavigne en perdait son latin au début de l’audience de jeudi.

Cette affaire relève de l’enquête du ministère des Pêches et des Océans à propos de possibles faux rapports de débarquement impliquant des usines de pêche dans la grande région de Shippagan.

Aucune accusation n’a encore été déposée dans cette affaire.

– Plus de détails à venir