Claudette Deguire, la femme derrière «Sheila» et «sainte Anne de Madawaska»

TRACADIE-SHEILA – C’est qui, «Mme Sheila»? C’est elle: Claudette Deguire, Québécoise d’origine et Acadienne d’adoption depuis 12 ans, infirmière à la retraite. Au premier abord, elle n’a rien de la mémé flamboyante qui apparaît comme un pop-up dans les sketchs de Patrick Groulx de Star Académie: timide, un sourire beau comme un lever de soleil, un parler aussi calme que sa gestuelle discrète.

Pourtant, derrière cette femme qui ressemble à la plus fine des grands-mères se cache une redoutable comédienne, qui peut se métamorphoser en «Mme Sheila» à la seconde où on le lui demande.

Claudette Deguire, c’est aussi celle qui se cache derrière la troupe de théâtre amateur Des Alentours, dont elle est la metteure en scène et coordonnatrice. Elle et son mari acadien, Patrice Comeau, font du théâtre depuis de nombreuses années; ils en faisaient depuis longtemps au Québec avant de venir s’installer à Tracadie-Sheila. Mais Mme Deguire avoue que depuis son arrivée en Acadie, elle jouait peu, préférant demeurer derrière la scène.

L’expérience théâtrale de Clau­dette Deguire n’était toutefois un secret pour personne.

Lors du tintamarre en appui à Joannie il y a environ deux semaines, l’équipe de production de Star Académie cherchait une dame pouvant jouer le rôle de la mémé qui interrompt Patrick Groulx presque à chaque entrevue. Après avoir essuyé quelques refus, quelqu’un d’autre a suggéré le nom de Mme Deguire.

«J’étais allée au rassemblement comme tout le monde, simplement pour faire la fête. Quand on est venu me voir et que l’on m’a demandé si ça pouvait m’intéresser de jouer le rôle, j’ai dit oui, en disant “qu’est-ce que je ne ferais pas pour Joannie?“. «C’est de cette façon que je me suis retrouvée dans le sketch», raconte Claudette Deguire au cours d’une entrevue avec l’Acadie Nouvelle.

Le concept, tout droit sorti de la tête de Patrick Groulx, était simple: Mme Deguire devait bondir au côté de l’humoriste au moment où, à son arrivée à Tracadie-Sheila, il s’interrogeait tout haut «c’est qui Sheila?». Et Mme Deguire d’apparaître de nulle part en répondant: «C’est moé Sheila!».

«Je ne devais faire ça qu’une fois. Mais plus tard, on m’a demandé de monter sur la scène pour interrompre Patrick Groulx en redisant la même phrase. C’est comme ça que ç’a commencé», confie Claudette Deguire.

Après le tintamarre, son personnage de «Sheila» devait mourir de sa belle mort, du moins dans la tête de Mme Deguire. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque, quelques jours plus tard, elle a reçu un appel d’une recherchiste de Star Académie.

«L’équipe voulait me ravoir pour le rassemblement à Jason. Au début, je croyais sincèrement que c’était une blague! Mais la recherchiste a insisté en me demandant si j’acceptais de tourner d’autres scènes avec Patrick Groulx. J’ai dit oui avec grand bonheur», raconte Claudette Deguire.

On connaît la suite. «Mme Sheila» est devenue «sainte Anne de Madawaska» en chair et en os, exaspérant assez Patrick Groulx pour qu’il la renvoie, penaude.

Reconverti en – piètre – chef cuisinier du restaurant des parents de Jason, il sort de sa cuisine pour solliciter l’aide d’un client. Il tombe face à face avec sainte Anne/Sheila! Celle-ci refuse catégoriquement de le secourir, lui faisant une grimace franche qui anéantit toute chance à l’humoriste de se racheter. Le numéro a fait rire Jason à gorge déployée dimanche soir, pendant le variété.

Dans les minutes qui ont suivi, sa prestation fait boule de neige. Sur les réseaux sociaux, des dizaines de personnes en parlent en bien, disant à quel point ils ont ri et qu’ils ont trouvé la dame charmante.

Elle reçoit régulièrement des appels et des courriels et se fait arrêter dans la rue.