Dieppe: cachez ces véhicules récréatifs…

DIEPPE – La Ville de Dieppe pourrait interdire la présence de véhicules récréatifs à l’avant des résidences sur son territoire.

Les bateaux de plaisance, les autocaravanes et autres roulottes en tout genre pourraient disparaître des façades résidentielles de Dieppe.

C’est du moins l’objectif de l’arrêté modifiant l’arrêté de zonage de la Ville de Dieppe.

Les autorités municipales ne veulent pas éliminer les véhicules récréatifs de leur ville. Elles désirent plutôt forcer leurs propriétaires à les garer à côté ou à l’arrière de leur résidence plutôt qu’à l’avant.

Les changements au règlement, s’ils sont adoptés par les élus municipaux, amélioreront la sécurité des automobilistes, des cyclistes et des piétons, selon une porte-parole de la Ville de Dieppe.

«Nous avons reçu beaucoup de plaintes de la part de résidants qui trouvaient cela dangereux, parce que certains (propriétaires de véhicules récréatifs) se stationnent très près de la rue», mentionne Isabelle LeBlanc.

«Ça devient dangereux pour les gens qui habitent dans les maisons voisines, lorsque vient le temps de reculer de leur propre cour et qu’ils ne peuvent pas voir», explique la directrice des communications de la municipalité.

«Dieppe est une ville très familiale. Il y a toujours des gens à bicyclette ou à pied. C’est vraiment une question de sécurité. Ça bloque aussi la vue de ceux qui circulent sur la rue.»

Étant stationnés à l’arrière des résidences ou sur le côté, les gros véhicules comme les autocaravanes et les caravanes à sellette (Fifth Wheels) ne bloqueront plus la vue des maisons adjacentes, note Mme LeBlanc.

La présence de semi-remorques, d’autobus, d’équipement lourd (excavatrice, rétrocaveuse) et d’équipement agricole demeure quant à elle interdite sur les terrains résidentiels dans la municipalité.

La proposition que devront étudier les conseillers municipaux comporte cependant une exception pour ces véhicules «lorsque ceux-ci sont engagés dans des travaux ou des services sur la propriété (…) et ce, pour une période raisonnable afin d’accomplir les travaux.»

Il est déjà interdit de stationner ce genre d’engin ou un véhicule récréative dans la rue en vertu de l’arrêté portant sur la réglementation de la circulation.

La date de la première lecture de l’arrêté modifiant l’arrêté de zonage n’a pas encore été déterminée.

Les modifications proposées à l’arrêté ne concernent pas les zones résidentielles rurales.

Une séance d’information publique pendant laquelle les citoyens pourront poser leurs questions sur l’arrêté aura lieu lors de la réunion ordinaire du conseil municipal de la Ville de Dieppe le 12 mars.

Ceux qui voudront émettre une opinion sur les changements proposés au règlement pourront le faire par écrit à l’attention du secrétaire municipal jusqu’au 5 avril.

Les commentaires de la population seront lus devant public durant la réunion municipale du 10 avril.