Joannie soumise au ballottage une deuxième fois

FRELIGHSBURG – Joannie sera de nouveau en danger ce dimanche. L’Acadienne de Tracadie-Sheila a reçu le verdict peu après son évaluation, retransmise dans le cadre de la Quotidienne de Star Académie mardi soir.

Pour l’occasion, Joannie avait interprété une version personnalisée et somme toute assez réussie de la pièce Imagine, de John Lennon. Mais Michel Rivard s’est néanmoins montré particulièrement sévère à son endroit.

«Moi je trouve que quand c’est une chanson de John Lennon, et que John Lennon fait des “ta-la-di-di…“, il y a une raison pour laquelle c’est quatre fois ça. Et après ça, il n’y a rien que j’aime plus que quelqu’un qui fait de belles variations un petit peu plus loin. Mon problème, c’est que c’est arrivé tellement tôt que j’ai dit “minute! elle n’a pas encore fait un couplet d’Imagine qu’elle est déjà en train de faire des ‘ta-la-di-di’“. Ce n’est pas ça la mélodie», a mentionné Michel Rivard à l’Acadienne.

Joannie se retrouve donc en danger face à Mélissa et à Andréanne A. Sophie et Andrée-Anne L. ont quant à elles obtenu leur laissez-passer pour la finale des filles, qui aura lieu dans deux semaines. À l’instar de Jason, Andrée-Anne L. avait apporté celui qu’elle a présenté avec humour comme son «accessoire» pour son évaluation, Jean-Marc, qui l’a accompagnée à la guitare.

Par ailleurs, une autre bonne nouvelle attendait Andrée-Anne L. Lors de son cours de chant, Gregory Charles lui a annoncé à elle ainsi qu’à Jason que tous deux allaient partir avec lui le lendemain (donc mardi) pour New York afin d’assister à une représentation de la comédie musicale Wicked. Inutile de dire que les deux académiciens étaient fous comme des balais à l’annonce de la nouvelle!

Plus tôt dans la journée, les académiciens ont eu droit à une initiation particulière dans le cadre du cours d’interprétation de Patrick Huard. Divisés en trois groupes de trois, chaque trio devait piger une mise en situation au hasard et élaborer un court spectacle de 10 minutes en lien avec leur mise en situation. Le but: plonger les académiciens dans la vraie vie après Star Aca­démie.

Jason, Mike et Mélissa ont eu la lourde tâche de créer un tour de chant pour du «corpo», autrement dit pour un événement dans une entreprise où les gens étaient tout, sauf réveillés! L’expérience fut pour le moins laborieuse, d’autant plus que les comédiens-figurants à la bette de véritables entrepreneurs blasés ne leur avaient pas facilité la tâche, rendant la situation très réelle.

Joannie, Andréanne A. et Olivier ont enchaîné avec un spectacle dans un bar que l’on pourrait aisément qualifier de miteux. Là encore, deux grands gaillards agissant à titre de clients du bar ont fait leur apparition, chahutant le trio et proférant des invectives parfois disgracieuses, dignes d’un bar où une bande de saoulons semblent partis pour la gloire! Après quelques tentatives infructueuses de faire lever le party, Joannie a eu la présence d’esprit de gratter quelques notes de rock n’ roll, comme le demandaient depuis de longues secondes les deux comédiens buveurs. Le bon coup a d’ailleurs été souligné par Patrick Huard après la prestation.

Jean-Marc, Andrée-Anne L. et Sophie étaient quant à eux invités à une fête d’anniversaire d’enfants. Contrairement aux deux autres groupes, l’expérience fut beaucoup plus réjouissante, à tel point que Sophie et Andrée-Anne sont descendues de scène pour improviser des chorégraphies avec les jeunes filles médusées pendant que Jean-Marc assurait un flux musical constant.

«Si j’avais une note à vous donner, ce serait 225 %!», a exprimé Patrick Huard avec un large sourire, ajoutant que tout dans leur prestation avait fonctionné à merveille.