Le conflit de travail chez Codiac Transpo perturbe le service offert

MONCTON – En raison du conflit syndical qui sévit entre la Ville de Moncton et les employés de Codiac Transpo, quelques trajets sont interrompus vendredi et samedi. Le service de navette pour les concerts à la Côte magnétique cet été pourrait également être compromis.

Ce n’est cependant pas une grève ou un lock-out, précisent les autorités municipales. L’impasse, dans laquelle se trouvent la partie patronale et les employés, fait en sorte qu’il est impossible d’embaucher de nouveaux mécaniciens ou conducteurs afin de satisfaire la demande.

«C’est vraiment le fait que nous n’avons pas assez de chauffeurs pour couvrir tous les trajets. Nous sommes donc obligés d’effectuer des ajustements pour nous assurer de ne pas épuiser les chauffeurs», a expliqué une porte-parole de la municipalité, Nicole Melanson.

Les négociations entre la Ville et le syndicat sont au beau fixe depuis le début avril. Cela dit, la municipalité a toujours espoir de retourner à la table des négociations.

«Nous avons toujours espoir. Il est certain que la Ville est toujours prête à retourner à la table des négociations, mais pour l’instant rien n’indique que cela va arriver prochainement», a déclaré Mme Melanson.

Vendredi, les trajets matinaux 6 Elmwood B, 11 Whitefrost et 14 Riverview Ouest ont été modifiés. En après-midi, les trajets 8 Lakeside et 13 MID ont été affectés.

Samedi, le trajet destiné au Casino sera annulé pour la journée et le service du matin offert par les expresses 2 et 4 seront modifiés. En soirée, les trajets 1 Centre-ville, 3A Hildegard, 20 Champlain et 21 Amirault seront touchés.

Selon Codiac Transpo, d’autres trajets pourraient être perturbés ou interrompus, et ce, sans préavis si cela est nécessaire.

Plus de détails à venir