Priorité aux entreprises du N.-B. lors des appels d’offres

FREDERICTON – Le gouvernement a déposé mardi un projet de loi afin de favoriser davantage les entreprises néo-brunswickoises lorsque la province lance des appels d’offres pour se procurer des biens et des services.

Le projet de loi sur la passation des services publics a pour but de permettre à la province d’avoir une plus grande latitude à cet égard tout en respectant les accords interprovinciaux sur les appels d’offres des gouvernements.

Le ministre des Services gouvernementaux, Craig Leonard, croit qu’il est temps de mettre à jour la loi qui régit la façon dont le gouvernement attribue ses contrats d’approvisionnement.

«Il s’agit d’offrir aux entreprises d’ici des opportunités qu’elles n’avaient pas dans le passé. La loi actuelle est plutôt restrictive et ne s’harmonise pas avec plusieurs de nos accords commerciaux, ce qui fait que plusieurs autres provinces disposent d’une plus grande marge de manœuvre dans la façon d’attribuer des contrats, ce qui leur permet d’encourager leurs fournisseurs locaux», explique M. Leonard.

Le ministre a souligné que ce projet de loi allait aussi permettre au gouvernement d’encourager les produits novateurs de la province en devenant un acheteur précoce auprès de compagnies locales qui mettent des innovations en marché.

Le chef de l’opposition officielle, Victor Boudreau, se dit en principe d’accord avec le fait que le gouvernement encourage les entreprises de la province, mais il préconise la plus grande prudence en ce domaine.

«Ça peut certainement avoir un effet dévastateur sur nos entreprises, si d’autres juridictions commencent à faire la même chose», prévient le chef libéral intérimaire.

Il donne l’exemple du contrat de construction navale accordé à la Nouvelle-Écosse et des possibilités de sous-traitance qui s’y rattachent.

«Si (le gouvernement néo-écossais) se met à ériger des murs autour de sa province, pour empêcher des compagnies du Nouveau-Brunswick de soumissionner, ça pourrait avoir un impact assez important sur notre province», souligne M. Boudreau.