Le prince Charles en visite au N.-B.

GAGETOWN – Le prince Charles et son épouse Camilla ont débuté lundi leur visite au Canada à la base militaire de Gagetown, près de Fredericton, où le duc de Cornouailles avait suivi sa formation de pilote de l’armée de l’air.

Le prince s’est dit ravi de débuter son voyage à la base où, dans les années 1970, il s’était entraîné en tant que pilote d’hélicoptère naval. Une base qu’il a qualifiée à la blague de «zone d’exercices au milieu de nulle part».

Le gouverneur général, David Johnston, le ministre du Patrimoine, James Moore, et le premier ministre du Nouveau-Brunswick, David Alward, ont accueilli le couple sous un ciel ensoleillé, après le salut officiel de 21 coups de canon.

Dans une allocution, le prince Charles a vanté les vertus du service à la collectivité – un thème dominant de la visite du couple princier dans le cadre du jubilé de diamant de la reine Élizabeth II.

Plus tard lundi, Charles et Camilla doivent assister à une cérémonie de remise des certificats de citoyenneté pour 12 nouveaux Canadiens – deux pour chaque décennie de règne de la reine. Le couple se joindra ensuite à des Canadiens qui célébreront la fête de Victoria à Saint-Jean.

Le prince Charles et son épouse visiteront ensuite l’école Hazen White-St.Francis, une école primaire qui accueille environ 145 élèves, dont une majorité issus de familles à faible revenu, après quoi ils s’envoleront pour Toronto, où ils pourront admirer des feux d’artifice en soirée.

Mardi, le gouvernement de l’Ontario sera l’hôte d’une réception donnée en l’honneur du couple, dans le district historique de Distiller. Le prince visitera par la suite la Yonge Street Mission.

Ils partiront de Toronto, mardi soir, en direction de Regina. Le lendemain, le prince Charles aura une audience privée avec le premier ministre Stephen Harper, puis le couple assistera à un concert de l’Orchestre symphonique de Regina, juste la fin de leur visite au Canada.