La GRC veut résoudre un crime qui s’est produit en 2008

KEDGWICK – La GRC tente d’élucider un crime survenu il y a quatre ans à Kedgwick en rencontrant les résidents de la communauté au cours des prochaines semaines.

Des enquêteurs du Groupe des crimes graves (Nord) de la GRC feront du porte-à-porte afin de s’entretenir avec des résidants dans le but de trouver la personne responsable d’avoir tiré sur un homme en janvier 2008.

Le 11 janvier 2008, peu après minuit, un homme de 27 ans de Kedgwick, a été atteint par un projectile d’une arme à feu lorsqu’il a répondu à la porte de sa résidence de la rue Dr R. Boulay. La victime a été grièvement blessée, mais s’en est éventuellement remis.

Le suspect, qui n’a jamais été retrouvé, est un homme mince de race blanche mesurant environ 1,80 mètre (5 pi 11 po). Il avait les cheveux châtains et une barbe mal entretenue, et il parlait français. Ce jour-là, il portait un manteau rouge et bleu, ainsi qu’une tuque rouge.

«Notre but est d’élucider ce crime, et nous sommes convaincus que des résidants pourront nous fournir l’information dont nous avons besoin. Les enquêteurs du Groupe des crimes graves enquêtent parfois pendant plusieurs années avant d’élucider une affaire. Il est important que les gens sachent que tout renseignement, même s’il semble anodin, pourrait servir aux enquêteurs. Nous préférons obtenir trop de renseignements et pouvoir ainsi laisser les enquêteurs déterminer lesquels permettront d’élucider l’affaire», a déclaré la gendarme Chantal Farrah, de la Division J de la GRC.

Quiconque ayant des renseignements concernant cette affaire est prié de communiquer avec le Groupe des crimes graves (Nord) de la GRC au 506-548-7774. Pour conserver l’anonymat, il est possible de communiquer avec Échec au crime au 1-800-222-8477.