Revenu net record chez Alcool NB

FREDERICTON – L’opposition libérale accuse Alcool NB d’embellir son rendement pour l’année financière 2011-2012. La société de la Couronne annonce dans un communiqué qu’elle a réalisé le plus grand revenu net de son histoire au terme de l’année financière qui a pris fin le 31 mars 2011.

La société de la Couronne a réalisé un revenu net de 164,1 millions $, une hausse de 4,7 millions $, ou 2,9 % par rapport à l’année précédente.

Mais le critique libéral en matière de Finances, Donald Arseneault, dit que la performance d’Alcool NB est bien en deçà de celle de l’année financière précédente.

«Je ne comprends pas où (le président et chef de la direction d’Alcool NB) Daniel Allain prend ses chiffres. Le communiqué nous dit que les ventes totales sont en hausse par rapport à l’an dernier et qu’elles sont de 395,1 millions $ au 31 mars 2012. Pourtant, elles se chiffraient à 412,3 millions au 31 mars 2011, fait remarquer M. Arsenault. Où est donc la hausse», se demande-t-il.

Quant au revenu net, M. Arseneault reconnaît qu’il est supérieur à celui de l’an dernier, qui se trouvait tout juste sous la barre des 160 millions $. Il souligne cependant que c’est 8 millions $  de moins que ce qui avait été prévu dans le budget 2010-2011.  

Dans le communiqué publié par Alcool NB, M. Allain se réjouit néanmoins des résultats obtenus en dépit d’une baisse de 8 % de l’achalandage en magasin et d’une chute de près de 1 million $ des ventes de bières.

«L’atteinte de l’objectif de réduction des dépenses fixé par le gouvernement provincial (qui était de
500 000 $) et la fourniture d’un bénéfice additionnel de 4,7 millions $ – soit le plus grand total jamais remis à la province par Alcool NB – tout en maintenant une excellente expérience en magasin pour les clients est un accomplissement dont le personnel de la société d’État peut être fier», a déclaré Daniel Allain.

Et en ce qui a trait aux chiffres et à leur interprétation, la porte-parole d’Alcool NB, Marcelle Saulnier, rappelle que les méthodes comptables utilisées ont changé le 1er avril 2011.

D’ailleurs, dans son rapport annuel, la société d’État faisait état de ce changement.

«Le Conseil des normes comptables du Canada a confirmé que les Normes internationales d’information financière (IFRS) vont remplacer les principes comptables généralement reconnus canadiens actuels pour les entreprises ayant une obligation d’information du public. Les IFRS entreront en vigueur à la Société à compter du 1er avril 2011, ce qui comprend la préparation et la divulgation des chiffres comparatifs d’une année. La société évalue actuellement l’impact de conversion aux IFRS», peut-on lire dans le document dévoilé en septembre dernier.

Mais Donald Arseneault estime qu’Alcool NB fait fausse route avec sa politique de réduction des heures d’ouverture et en maintenant des prix en général plus élevés que les provinces et l’État américain voisins.