Un homme atteint d’un rare cancer doit débourser 10 000 $ pour un médicament

FREDERICTON – La ministre de la Santé, Madeleine Dubé, est en vacances et il faudra attendre son retour afin de savoir si le gouvernement agira par compassion auprès d’un homme qui souffre d’un cancer.

C’est du moins la réponse qui a été formulée par le Service des communications de son ministère.

Des appels téléphoniques et des courriels envoyés au bureau du premier ministre, David Alward, demeurent toujours sans réponse.

John Philippe, de Saint-Jean, est atteint d’une tumeur cancéreuse au cerveau.

Mais pour traiter sa maladie, M. Philippe a besoin d’un médicament extrêmement cher, l’Avistin, dont chaque dose coûte 10 000 $.

Son assurance privée ainsi que le régime provincial d’assurance-maladie médicaments ne couvrent pas cette médication et il a dû emprunter sur sa carte de crédit pour obtenir sa première dose.

Le chef du NPD, Dominic Cardy, suggère à la province de faire un premier pas dans l’établissement d’un programme couvrant les frais des médicaments onéreux en commençant par inclure l’Avistin au registre provincial.

Plus de détails suivront.