Production de marijuana à Drummond: l’accusé connaîtra son sort le 14 septembre

GRAND-SAULT – Un individu de Drummond, faisant face à diverses accusations de production et possession de marijuana, saura le 14 septembre s’il prendra le chemin de la prison ou s’il purgera sa peine en communauté.

Le 15 janvier 2011, une perquisition dans la demeure de Robert Lagacé, 45 ans, a permis à la GRC de saisir plus de 500 plants de marijuana à divers stades de croissance ainsi que de l’attirail pour la production.

De plus, près de 3,4 kilogrammes de marijuana dans 15 sacs de plastique ont été saisis tout comme 19 sacs-poubelles contenant des branches et tiges de marijuana. L’individu a reconnu sa culpabilité aux accusations déposées contre lui.

Le procureur fédéral assigné au dossier, Me Georges Cyr, a précisé que la valeur de cette production de marijuana, si elle avait atteint sa maturité et si elle avait été écoulée, dépassait les 100 000 $.

Dans le rapport présentenciel, l’accusé a reconnu que la drogue était en production pour la revente.

Me Cyr a recommandé un terme en milieu carcéral se situant entre 12 et 24 mois. Quant à l’avocat de la défense, Me Hazen Brien, il a suggéré que son client purge une peine de détention à domicile de moins de deux ans et un jour. Elle pourrait lui permettre de conserver son emploi de camionneur, a-t-il indiqué.

L’homme fait aussi face à une accusation de vol à l’endroit d’Énergie NB pour avoir détourné illégalement l’électricité. Un montant de 895 $, qu’il devra restituer, est en jeu dans ce dossier.

Pour ce méfait, le procureur de la Couronne, Me Charles Couturier, a recommandé une peine de trois à six mois à être purgé au terme de la sentence qu’il écopera pour ses dossiers reliés aux stupéfiants.

L’accusé possède des antécédents criminels de différentes natures, dont ceux de production et possession de stupéfiants, voies de fait, agression armée, bris de liberté surveillée et conduite avec facultés affaiblies. Il a été condamné à 21 reprises entre 1987 et 2006.

Le juge Paul Duffie rendra sa décision sur la sentence, le 14 septembre.