Leslie frappera durement les provinces maritimes

MONTRÉAL – Le Centre canadien de prévision des ouragans d’Environnement Canada surveille de près les conditions météorologiques liées au passage de la tempête tropicale Leslie.

Le système laissera quelques traces, avec une crête de haute pression qui se construit et qui installera du temps frais sur l’Est du Canada.

Le parcours de Leslie sera très insistant dans les Maritimes. La tempête déferlera sur la péninsule de la Nouvelle-Écosse jusqu’en début de journée mardi. Le centre de surveillance appréhende environ 100 millimètres de pluie et jusqu’à 125 mm sur le Cap-Breton.

Au cours de son passage dans les Maritimes, le système devrait continuer d’aspirer l’humidité, ce qui ne fera que renforcer l’onde de choc sur Terre-Neuve.

La tempête qui sera ressentie près des côtes de Terre-Neuve devrait prendre la forme d’un quasi-ouragan.

Des rafales pouvant atteindre 120 km/heure sont attendues et dans les secteurs qui connaîtront la pluie la plus intense, il pourrait tomber 100 mm de pluie.

Leslie devrait générer de fortes vagues et un ressac important dans les secteurs allant de la péninsule de Burin jusqu’à la péninsule d’Avalon Sud.

Selon les modèles météorologiques d’Environnement Canada, les plus hautes vagues risquent d’atteindre jusqu’à huit mètres ou plus de 20 pieds.

Avec de tels niveaux d’eau, l’onde de tempête risque d’endommager les infrastructures côtières situées sur le littoral.