Énergie NB veut changer les habitudes des Néo-Brunswickois

MONCTON – Le président-directeur général d’Énergie NB donne un aperçu de la façon dont le partenariat avec Siemens permettra de changer les habitudes de consommation des Néo-Brunswickois.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, David Alward, et le président-directeur général d’Énergie NB, Gaëtan Thomas, ont annoncé en grande pompe cet été la conclusion d’une entente avec le groupe Siemens afin de doter la province d’un réseau intelligent de distribution d’électricité.

Invité à prendre la parole devant le club Rotary et la Chambre de commerce du Grand Moncton, M. Thomas a donné un avant-goût des changements auxquels peuvent s’attendre les consommateurs avec l’arrivée progressive de ce réseau qui doit permettre de réduire la consommation (et du même coup, les factures) et de déplacer la demande en électricité.

«Nous commençons une aventure qui durera une dizaine d’années afin de moderniser notre réseau et l’efficacité énergétique du N.-B.», a déclaré Gaëtan Thomas.

«Le réseau intelligent de distribution d’électricité permettra aux clients de
modifier et de gérer leur consommation d’énergie différemment», a-t-il expliqué.

Pour ce faire, les Néo-Brunswickois pourront choisir d’utiliser des chauffe-eau, des thermostats et toutes sortes d’autres appareils électriques intelligents réglables à distance selon le moment de la journée et la demande en électricité sur le réseau provincial.

Selon le PDG de la société d’État, les clients d’Énergie NB ne seront pas forcés d’adopter ces nouvelles technologies, «mais notre succès dépend de vous (les clients) qui devrez faire ces choix sensés pour la réduction de la consommation d’électricité.»

«Ces appareils électroniques vont être offerts aux clients d’Énergie NB par l’entremise de programmes volontaires lancés au cours des prochaines années», a expliqué M. Thomas.

À titre d’exemple, les 200 000 chauffe-eau que loue Énergie NB à ses clients «peuvent facilement être équipés d’un dispositif capable de déterminer le meilleur moment pour chauffer l’eau», a-t-il expliqué.

Une fois connecté au nouveau réseau intelligent de distribution d’électricité, ce dispositif saura s’adapter aux heures de pointe de la demande en énergie.

Des municipalités dont Moncton et Fredericton ont aussi accepté de participer à un projet pilote de stockage d’énergie produite durant la nuit pour être utilisée le jour quand la demande en électricité est au point fort.

Selon le PDG d’Énergie NB, les citoyens de la province seront appelés dès les «prochains mois» à participer à ces programmes qui débuteront en 2013.