Curtis Bonnell «cherche toujours à comprendre»

MIRAMICHI – Curtis Bonnell a déclaré en Cour provinciale à Miramichi mardi qu’il avait conduit des agents de police au corps de sa cousine Hilary Bonnell dans l’espoir de comprendre de quelle façon elle a été tuée.

Bonnell est accusé de meurtre prémédité de l’adolescente âgée de 16 ans.

Il a pris la parole mardi alors qu’il témoignait pour une deuxième journée.

Il a indiqué que c’est bien lui qui a mené les policiers au corps de sa cousine, enterré dans un secteur boisé de Tracadie-Sheila, le 9 novembre 2009. Bonnell avait été arrêté la veille.

L’accusé a ajouté qu’il espérait ce jour-là que la police lui apprendrait de quelle façon sa cousine a été tuée puisqu’il l’ignorait.

«Je croyais que l’enquête prendrait fin à ce moment, que les policiers m’apprendraient ce qui s’était passé», a dit l’accusé âgé de 32 ans.

«Je n’ai jamais eu de réponse.»

Lundi, M. Bonnell a déclaré s’être réveillé après une nuit passée à consommer de l’alcool et de la drogue et d’avoir découvert sa cousine morte à ses côtés dans son camion.

Curtis Bonnell a témoigné avoir bu beaucoup d’alcool et avoir pris de la cocaïne dans la nuit du 4 septembre 2009, avant de perdre connaissance.

Il a dit s’être réveillé le lendemain dans une propriété que sa famille possède dans la communauté de Tabusintac, près de Tracadie-Sheila, et avoir constaté que quelqu’un était affalé près de lui.

La personne est tombée au sol lorsqu’il a ouvert la porte du passager et Curtis Bonnell a dit alors avoir réalisé qu’il s’agissait de sa cousine Hilary.

Curtis Bonnell a déclaré à la Cour du Banc de la Reine qu’il ne savait pas ce qui était arrivé à sa cousine.

Il dit avoir paniqué, emmené le corps d’Hilary dans une région boisée éloignée et laissé son corps près d’un arbre. Il a affirmé être retourné sur les lieux le lendemain pour enterrer sa cousine, de peur que des animaux saccagent le cadavre.

La dépouille a été découverte environ deux mois après sa disparition.

Au début du procès, la Couronne a dit au jury que M. Bonnell avait kidnappé sa cousine Hilary, l’avait violée et l’avait ensuite tuée.

Le procès est entré lundi dans sa septième semaine. Dans sa défense, l’avocat Gilles Lemieux affirme qu’il entend faire appel à trois témoins, incluant Curtis Bonnell, qui a plaidé non coupable à des accusations de meurtre prémédité sur la personne d’HilaryBonnell.