Des sénateurs se déplacent à Moncton pour parler du homard

OTTAWA – Les audiences publiques du comité sénatorial chargé de se pencher sur la pêche au homard dans l’est du Canada s’ouvriront jeudi à Moncton.

Plusieurs intervenants des provinces atlantiques et du Québec viendront témoigner. Les audiences seront bilingues.

Le Comité sénatorial permanent des pêches et des océans entendra notamment des représentants du gouvernement, des pêcheurs de homard, des acheteurs, des expéditeurs et des transformateurs de produits de la pêche, des associations professionnelles, des spécialistes de la conservation et des chercheurs.

Son but est de mieux comprendre les forces et les faiblesses actuelles de l’industrie de la pêche au homard, les menaces qui la guettent, ainsi que les débouchés possibles.

Les audiences se tiendront jeudi et vendredi à compter de 9 h au Futur Inns Moncton.

Le comité est présidé par le sénateur conservateur de Terre-Neuve-et-Labrador Fabian Manning.

Les intervenants viendront du NouveauBrunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard, de Terre-Neuve-et-Labrador et du Québec.

Le directeur du secrétariat du Congrès des chefs des Premières nations de l’Atlantique, John Paul, devrait aussi témoigner vendredi.