Les pompiers de Rogersville reçoivent leur nouveau camion

ROGERSVILLE – Un peu moins d’un an après l’incendie qui a rasé leur caserne et l’édifice municipal, les pompiers de Rogersville ont finalement obtenu leur nouveau camion.

Le nouveau véhicule, une autopompe avec une capacité de 2800 gallons d’eau, est arrivé à l’immeuble temporaire des pompiers, dans le Parc industriel de Rogersville, le samedi 8 décembre. Un deuxième camion est attendu pour février.

Les coûts de 306 000 $ pour le premier camion et 317 000 $ pour le second ont été partiellement couverts par l’assurance. La dépréciation des anciens camions a laissé la brigade de Rogersville avec un manque à gagner d’environ 300 000 $.

C’est ainsi que le 4 mars les pompiers de Rogersville ont lancé une campagne financière, avec son Show de Boucane, qui a amassé 54 000 $. Depuis, des organismes et des individus de la communauté ont lancé diverses initiatives pour la cause.

«L’école, par exemple, nous a surpris cette semaine avec un don de 2000 $, a mentionné Marc Pitre, le chef pompier de Rogersville. J’ai reçu un don de 531 $ aujourd’hui de Simone Thibeau, du Marché des fermiers. À coup de dons comme ceux-là, ça hausse vite.»

«On est rendus à environ 140 000 $, a poursuivi M. Pitre. On va continuer à faire du mieux qu’on peut, mais on réalise que 300 000 $ n’est pas rien. Le Village a déjà pris des mesures pour faire des prêts pour couvrir la balance, si on ne se rend pas à notre but.»

Grâce aux deux achats, les pompiers de Rogersville disposeront de camions qui satisferont les normes des compagnies d’assurances pendant les 20 prochaines années. 

Depuis le drame du 10 janvier, ils se servent de camions empruntés des services d’incendie de Miramichi, d’Oromocto et de Woodstock. 

«Il y a tellement d’organisations, d’individus, de villages et d’autres brigades qui ont aidé, a mentionné Marc Pitre. C’est incroyable et on ne peut pas dire assez merci. Une chance à l’encouragement qu’on a reçu, sinon nous nous serions découragés tout net.»

Quoique 2012 ait été une année difficile, le Village de Rogersville sortira gagnant de cette tragédie. Sa brigade de pompiers sera munie d’un nouvel édifice, d’un nouvel équipement et de deux nouveaux camions.

«J’ai hâte au jour qu’on pourra retourner la faveur en aidant une communauté qui passe à travers quelque chose de pareil, a ajouté M. Pitre. Si on peut aider, ça voudra dire qu’on s’est remis sur nos pieds.» 

Au milieu d’avril, le rétablissement de la brigade de pompiers de Rogersville sera complet. Elle déménagera dans le nouvel édifice municipal, en construction à l’entrée sud du village, près du commerce M. Tomate.