FREDERICTON – À deux ans des prochaines élections provinciales, un sondage Corporate Research Associates (CRA) sur les intentions de vote des Néo-Brunswickois place les deux principaux partis politiques de la province à égalité.

Progressistes-conservateurs et libéraux sont au coude à coude, avec chacun 38 % des intentions de vote des Néo-Brunswickois qui ont fait leur choix.

Les néo-démocrates suivent avec 19 %, tandis que les verts reçoivent 4 % des appuis.

Toutefois, le sondage révèle que quatre électeurs sur dix, soit 40 %, demeurent indécis.

Il s’agit du premier sondage sur les intentions de vote des Néo-Brunswickois depuis l’élection du nouveau chef libéral Brian Gallant, le 27 octobre.

Les observateurs notent généralement une augmentation momentanée des appuis à un parti politique dans les semaines et même parfois pendant quelques mois, après une course à la direction.

Ainsi les libéraux ont fait une remontée de six points dans les sondages.

Plus intrigante est la stagnation des intentions de vote exprimées envers le Parti progressiste-conservateur. Les 38 % qu’il recueille dans ce sondage représentent un score identique à celui qu’il enregistrait il y a trois mois.

De plus, il y a lieu de s’interroger sur l’ascension fulgurante du chef libéral fraîchement couronné, Brian Gallant.

Il arrive à égalité avec David Alward (tous deux à 29 %) pour ce qui est du chef le mieux qualifié pour diriger la province.

Dominic Cardy est le choix de 11 % des personnes interrogées. 

Notons également qu’il s’agit du premier sondage effectué dans la seconde moitié du mandat du gouvernement conservateur de David Alward.

Notons aussi qu’il est aussi le premier depuis que l’on connaît l’identité des chefs des quatre principales formations politiques qui vont s’affronter en septembre 2014.

Le sondage a été mené du 13 novembre au 1er décembre 2012 auprès de 400 Néo-Brunswickois. On estime que sa marge d’erreur est de 4,9 %, 19 fois sur 20.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle