Kelly Lamrock se joint au NPD

FREDERICTON – Le chef du NPD Dominic Cardy a réalisé un deuxième coup d’éclat en deux jours en annonçant, jeudi, que l’ancien député et ministre libéral, Kelly Lamrock, se joint à sa formation politique.

La veille, deux projets de loi proposés par son parti pour combattre le favoritisme politique ont reçu l’appui du gouvernement conservateur.

«En 2014, j’ai besoin d’une équipe forte autour de moi. Une équipe ayant de l’expérience de la gouvernance, et aujourd’hui je suis très heureux d’accueillir au sein de l’équipe du NPD du Nouveau-Brunswick, l’ancien ministre de l’Éducation et du Développement social, Kelly Lamrock», s’est exclamé M. Cardy en présentant M. Lamrock.

M. Lamrock a exprimé l’opinion que le Parti libéral se positionne désormais trop à droite sur l’échiquier politique et que le NPD est un parti plus centriste et où il se sent plus à l’aise.

«Dans le processus de renouvellement (du Parti libéral), j’ai essayé d’être très honnête et de faire tout en mon pouvoir afin de parler des changements qui étaient nécessaires. Rejeter les réductions de taxes pour préserver les programmes sociaux, enlever la partisanerie politique dans le développement économique, réformer la structure de la démocratie. Certainement, la majorité du Parti libéral a fait un choix différent», a déploré M. Lamrock.

«M. Gallant a été très clair avec moi que ce ne sont pas les idées qu’il veut poursuivre», a-t-il ajouté.

Le chef néo-démocrate a insisté sur les réalisations de sa nouvelle recrue, soulignant notamment sa contribution au Plan de réduction de la pauvreté.

M. Lamrock sera chargé de diriger un programme de développement des politiques néo-démocrates.

Grâce au site web (votreprovincenb.ca), qui sera en ligne au plus tard au début de juin, le NPD compte recueillir les idées du plus grand nombre possible de citoyens sur les politiques qu’ils veulent que leur gouvernement mette en œuvre.

Les résultats de cette consultation seront reflétés dans la plateforme électorale que le NPD compte proposer aux électeurs en 2014, et M. Lamrock participera à sa rédaction.

Pour l’instant, M. Lamrock ne dit pas s’il sera candidat néo-démocrate aux prochaines élections provinciales.

Kelly Lamrock a été élu une première fois sous la bannière libérale en juin 2003. 

En septembre 2006, il a de nouveau été élu au sein du gouvernement de Shawn Graham, dans lequel il a notamment occupé le poste de ministre de l’Éducation.

Après avoir brigué un troisième mandat en septembre 2010, il a été battu par Pam Lynch, du Parti conservateur.