6e édition de «Une heure pour la Terre»: plus de 150 pays y participent

MONCTON – L’événement international «Une heure pour la Terre» revient en ce 23 mars pour une sixième année.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) invite tous les Canadiens à poser un geste symbolique pour l’environnement: éteindre les lumières de 20h30 à 21h30 samedi soir.

Cette action annuelle rassemble des centaines de millions de personnes à travers le monde. Quelque 150 pays et 6500 villes y participent.

Les organisateurs veulent sensibiliser la population au défi mondial le plus urgent: les changements climatiques. Ils réclament des mesures concrètes de lutte aux changements climatiques.

La Ville de Moncton participera à l’événement qui encourage les gens des villes du monde entier à éteindre leurs lumières pendant une heure en guise d’appui à la lutte contre le changement climatique.

Les résidants de Moncton sont invités à éteindre leurs lumières de 20 h 30 à 21 h 30 samedi.

L’événement Une heure pour la Terre en est un mondial auquel participent désormais plus de 7000 villes et villages, dans 152 pays et territoires, et s’est ainsi taillé une place dans l’histoire en tant que plus importante action mondiale pour l’environnement.

Cette année, la Ville de Moncton éteindra tout éclairage «non essentiel» sur un certain nombre de ses installations, samedi, de 20 h 30 à 21 h 30. L’éclairage le long des pistes du Parc du Centenaire, de même que l’éclairage dans tous les autres parcs ne sera pas modifié pour des raisons de sécurité.

Par ailleurs, une fête sans électricité aura lieu au Parc du Centenaire, samedi, de 18 h 30 à 21 h 30. L’événement est gratuit et s’adresse au grand public. Au programme: de la musique acoustique, de la danse, un cercle de tambours et un feu de joie.