Rogersville: l’incendie est bel et bien d’origine criminelle

ROGERSVILLE – Les premiers éléments récoltés par la GRC de Rogersville dans l’enquête sur l’incendie qui a endommagé samedi le nouvel édifice municipal ont permis de déterminer que le feu a été délibérément allumé, comme cela avait été suspecté dans un premier temps.

«On a fait un examen de la scène avec notre unité d’identité judiciaire et, avec les preuves qu’on a pu trouver, on a déterminé que c’était d’origine criminelle. L’enquête se poursuit avec notre unité des crimes majeurs ainsi que des membres du détachement de Rogersville», a déclaré le sergent d’état-major Jeff Johnson, du District Sud-Est de la GRC.

La police recherche activement le ou les auteurs du sinistre, et fait appel à l’aide du public.

«C’est un crime contre la communauté, car ce bâtiment lui appartient, a énoncé le sergent Johnson. On demande aux gens qui auraient de l’information qui pourrait nous aider dans notre enquête d’appeler la police ou Échec au crime.»

Quiconque a vu une personne ou des activités suspectes près du bâtiment municipal de Rogersville avant 11 h est prié de communiquer avec la police. Il est aussi possible de communiquer avec Échec au crime par Internet (www.crimenb.ca) ou au 1 800 222-8477. – AN